Actualités

​Sanctions de la CEDEAO: le SAES manifeste sa solidarité au peuple malien

Depuis que la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), réunie en Session extraordinaire, le 9 janvier 2021 à Accra, en République du Ghana, a décidé de fermer les frontières avec le Mali, en plus des sanctions économiques et financières imposées au Mali, les élans de solidarité au peuple malien viennent de partout.

Le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (SAES), fidèle à ses principes de démocratie et de respect de l’ordre constitutionnel, « considère ces mesures brutales et excessives à l’endroit du peuple malien », dans un communiqué. Arguant que l’un des « fondements sacro-saints de la CEDEAO est la libre circulation des biens et des personnes au sein de cet espace ».

Le « SAES apporte tout son soutien moral aux camarades et collègues de l’Enseignement supérieur du Mali et par-delà aux collègues de tous les ordres d’enseignement ainsi qu’à tout le peuple malien », précise le communiqué.

Le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur exhorte le Sénégal à user de toute son « expérience diplomatique et géopolitique pour amener toutes les parties prenantes à aller vers un dialogue constructif qui intègre les exigences de chacun des protagonistes afin qu’en définitive, l’esprit de la CEDEAO puisse être préservé et que le peuple malien soit totalement protégé », lit-on dans le document parvenu à PressAfrik.

PRESSAFRIK

Related posts

SENEGAL-PRESSE-REVUE LA LOI SUR LE PARRAINAGE À LA UNE

waladounyati

REVUE DE PRESSE :L’AFFAIRE DES CENTRES DE REDRESSEMENT ET D’AUTRES SUJETS AU MENU

waladounyati

Après avoir poignardé son amant le jour de son mariage, Maguette Faye assume et dénonce la « trahison » d’Aliou Top

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !