Actualités La Tarikha Tidiane Religions et spiritualité

Seydi Mouhamed El Cheikh ne s’est jamais proclamé prophète

Lorsque la presse ne s’octroie plus pour rôle d’éveiller et de conscientiser la population à travers une information juste et vraie, car informer c’est aussi éduquer, mais préfère la suivre dans ses tares, c’est qu’elle a fait le choix de la facilité. Aujourd’hui la presse sénégalaise à l’image du journal L’OBSERVATEUR préfère verser dans le sensationnel, car pour vendre au Sénégal, il faut parler scandale, fait divers et potin, des choix qui peuvent vite mener à la désinformation.

Quand le journal L’OBSERVATEUR de ce vendredi 21 février 2020 titre : « LE « JE » DES FAUX PROPHETES », pour ensuite parler de Seydi Mouhamed EL Cheikh comme d’un pophète autoproclamé, cela signifie que le béaba du journalisme, en l’occurrence la vérification de toute information avant publication, n’est pas ici maitrisé. Le journaliste Ibrahima Kandé, auteur de l’article en question, n’a pas fait, un minimum d’investigation et de recherche avant de sortir de tels propos. Seydi Mouhamed El Cheikh n’a jamais tenu une telle allégation, bien au contraire. Ses enseignements stipulent clairement que le prophète Mouhamed (psl) est le dernier des prophètes. Tenir de tels propos serait contradictoire à l’idéologie de la Tijaniya qu’il ne cesse d’enseigner. Celle-ci voit le prophète Mouhamed (psl) comme l’ultime prophète d’Allah (swt). Ce qui surprendra le lecteur sera aussi de constater que ce titre n’a rien à avoir avec le contenu de l’article écrit sur Sangbi.

Seydi Mouhamed El Cheikh est un Missionnaire de Mawlaya Cheikh Ahmadat-Tijani Chérif (rta), comme il y en a eu tant d’autres avant lui. Dire qu’il s’est proclamé « khalife primordial » de la Tijaniya et déclaré “être au-dessus des élus”, c’est méconnaitre cet être d’une humilité sans commune mesure. Aussi, pour votre information, le but de tout missionnaire est de « sauver l’humanité de la Géhenne » (des propos que lui assigne le journal en question et qui du reste s’avère inexacts). Sauver les humains du châtiment d’Allah, dans la conception qu’en aurait  Seydi Mouhamed El Cheikh, ne serait rien d’autre que de les guider vers le droit chemin afin qu’ils n’encourent pas la colère d’Allah et qu’ils soient des musulmans dignes de ce nom. La mission de Seydi Mouhamed El Cheikh se veut davantage unir les Tijanes indépendamment de la famille religieuse à laquelle ils appartiennent. Ce qui va en porte-à-faux avec vos déclarations qui décrivent le discours de Seydi Mouhamed El Cheikh comme « provocateur et (..) [et qui émeut] toute la Tijaniya ». Seydi Mouhamed El Cheikh est d’un tel pacifisme et les Tijanes ont raison de s’émouvoir de son discours, dans le bon sens bien évidemment. Son discours est véridique, désintéressé et incitatif quant à une pratique rigoureuse de l’orthodoxie musulmane et Tijane.

Cet article est, en fait, rempli d’inexactitudes. Il assigne également à Seydi Mouhamed El Cheikh d’avoir déclaré être motivé par le désir « de redorer le blason de la Tijaniya ». Même si ceci était proféré par Sanguebi, cela ne serait en aucun cas blâmable car chaque Tijane devrait avoir pareil objectif, ne serait-ce qu’en adoptant un comportement irréprochable puisse que chaque disciple est en quelque sorte ambassadeur de sa voie.

Rajoutons que Seydi Mouhamed El Cheikh à raison d’avoir des propos « subversifs » pour reprendre vos propres mots. Est subversif, une personne qui tente de renverser un ordre social déjà établi. Seydi Mouhamed El Cheikh est de facto singulier puisqu’il n’est pas né dans une « famille religieuse connue » et est malgré tout, doté d’une mission et d’un enseignement inouïs dans la Tijaniya. Un enseignement qu’il délivre avec tant d’aisance et qu’il peut véhiculer pendant plusieurs heures sans support de documentation parce que tiré d’une source intarissable : Mawlaya Cheikh Ahmadat-Tijani Chérif (rta). Une sagesse et une sagacité qui vous paraissent surréelle, vous qui semblez être étonné de la durée de son allocution lors du premier maouloud qu’il a organisé (minuit à 6h du matin).

Finalement, l’OSERVATEUR a été impertinent et a versé dans la polémique et l’amalgame en voulant comparer des choses que tout oppose. Il y est écrit que : « De tous les faux prophètes, [Seydi Mouhamed El Cheikh] (…) est le plus coriace. Il a les moyens de sa politique, le courage de ses idées et la force de ses actions ». D’après – vous la détermination et le courage de Sangbi sont liées à quoi ? L’assurance dans sa démarche est, en effet, une preuve de l’authenticité de sa mission ! Le discours de Seydi Mouhamed El Cheikh n’est guère contraire aux préceptes islamiques.

Sokhna Fat Sy / waladounyati

Related posts

Hausse des prix à la consommation : encore une menace de Aminata Assome Diatta

waladounyati

Liberté provisoire : La demande de d’Oustaz Assane Seck rejetée !

waladounyati

Front Social : une semaine qui risque d’être mouvementée pour le régime du président Macky Sall

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !