Education et formations

GRÈVE À UASZ : CHEIKH OUMAR HANNE APPELLE À LA PACIFICATION DE L’ESPACE UNIVERSITAIRE

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hanne a appelé mardi tous les acteurs de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) à travailler à la pacification de l’espace universitaire, suite à une grève illimitée décrétée par les étudiants pour réclamer de meilleures conditions sociales et d’études.
“Pour Ziguinchor, il y a une situation de grève. Il faudra ici dire que nous faisons des efforts même s’il y a des retards dans certains secteurs. Nous demandons à tous de travailler dans la pacification” a-t-il dit au cours d’un point de presse au terme d’une visite des sites de Ngoudiane, Diourbel et Bambey.
Selon lui, les grèves sont cycliques dans les universités sénégalaises malgré les efforts consentis par les pouvoirs publics.
“Nous avons augmenté les bourses des étudiants, des enseignants, construit des pavillons et des bureaux. A Ziguinchor, nous allons réceptionner deux amphithéâtres et quelques salles de cours et des bureaux pour les enseignants”, a-t-il indiqué.
A l’en croire, le gouvernement a remis au recteur de l’Université Assane Seck de Ziguinchor une enveloppe de 50 millions de francs CFA pour améliorer les conditions de travail des étudiants.
Le ministre a assuré que dans quatre jours, des pavillons seront réceptionnés au niveau de cette université.
Cheikh Oumar Hanne a annoncé la livraison des chantiers dans les universités de Thiès, de Ziguinchor, etc.
M. Hanne a annoncé qu’il va rencontrer jeudi les responsables du Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) afin de pacifier l’espace universitaire.
La SAES a déposé un préavis de grève le 1er février 2020 pour réclamer la signature et l’application des textes de gouvernance des Universités publiques, la prise en charge et l’achèvement des chantiers en cours dans les Universités et la mise en œuvre des préalables nécessaires à la prise des bacheliers 2019.
” (…) nous allons rencontrer le bureau national du SAES jeudi pour discuter de leur plateforme revendicative. Le gouvernement va faire part au SAES de sa position sur ses différentes questions”, a informé M. Hanne.
D’après lui, la question de l’orientation des bacheliers, c’est une vieille revendication du SAES. “Tous les 49 000 étudiants qui en ont fait la demande ont été orientés dans les universités publiques et les cours ont démarré et se font normalement”, a-t-il dit.
Dans cette perspective, a assuré le ministre de l’Enseignement Supérieur, le gouvernement a pris des mesures d’accompagnement d’un montant de 8 milliards FCFA.
AVEC L’APS

Related posts

LE G7 MARCHE À THIÈS POUR EXIGER LE RESPECT DES ACCORDS SIGNÉS AVEC LE GOUVERNEMENT

waladounyati

LES AUTORITÉS MISENT SUR UNE FINALISATION DE L’ANNÉE UNIVERSITAIRE EN DÉCEMBRE

waladounyati

Ponctions sur les salaires : Les enseignants préparent un 13e plan d’actions plus salé

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !