Economie et agriculture

LE CORONAVIRUS POURRAIT PROVOQUER UNE CHUTE DE 13% À 32% DU COMMERCE DES MARCHANDISES

Le commerce mondial des marchandises pourrait reculer de 13% à 32% en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus, déclare l’Organisation mondiale du commerce (OMS).

Certes, l’OMS table sur une reprise des échanges en 2021, mais celle-ci ‘’dépendra, dit-elle dans un communiqué, de la durée de l’épidémie et de l’efficacité des mesures adoptées pour y faire face’’.

‘’Presque toutes les régions enregistreront des baisses à deux chiffres du volume des échanges en 2020, les exportations les plus touchées étant celles de l’Amérique du Nord et de l’Asie’’, précise-t-elle.

Selon l’OMS, il pourrait y avoir une chute plus brutale du commerce ‘’dans les secteurs ayant des chaînes de valeur complexes, notamment l’électronique et les produits automobiles’’.

‘’Le commerce des services pourrait être le plus directement touché par le Covid 19 en raison des restrictions visant les transports et les voyages’’, précise l’institution chargée de la santé aux Nations unies.

Le commerce des marchandises avait ‘’déjà ralenti de 0,1% en volume en 2019, plombé par les tensions commerciales et le ralentissement de la croissance économique’’.

La valeur en dollars des exportations mondiales de marchandises en 2019 a diminué de 3%, tombant à 18.890 milliards de dollars.

La valeur des exportations de services commerciaux a progressé de 2% en 2019 pour atteindre 6.030 milliards de dollars, selon l’OMS.

AVEC L’ APS

Related posts

La Russie promet une riposte après les sanctions “inadmissibles” de Washington

admin

Bruxelles rejette le budget italien, fustige un dérapage “revendiqué”

admin

CONFÉRENCE SUR LA DIVULGATION DE L’IDENTITÉ DES ’’PROPRIÉTAIRES RÉELS’’ DES ENTREPRISES EXTRACTIVES, MERCREDI À DAKAR

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !