Sport

SOULEYMANE CAMARA : ‘’A NICE, LE COACH M’A DIT QUE JE N’AVAIS MÊME PAS LE NIVEAU DU NATIONAL’’

Souleymane Camara, ancien attaquant des Lions du Sénégal, qui vient de prendre sa retraite à 37 ans, évoquait en 2014 ses débuts difficiles à Nice (2005-2008), où l’entraîneur lui faisait savoir qu’il n’avait ‘’même pas’’ le niveau d’un joueur de National, le troisième échelon du football français.
‘’Je n’ai pas été bon les six premiers mois. [Frédéric] Antonetti me convoque dans le bureau, avec le directeur sportif, Roger Ricort : ‘Tu n’as même pas le niveau de National’. Il a fallu faire avec’’, rappelait Camara dans une interview publiée en novembre 2014 par le quotidien français Libération.
‘’Cette période coïncidant avec l’arrivée de mon premier enfant, en rentrant le soir, j’avais le sourire qui m’avait manqué durant la journée’’, ajoutait l’ancien attaquant des Lions du Sénégal.
Il affirmait, dans le journal Libération, en pensant à la remarque qui lui était faite une dizaine d’années auparavant : ‘’Je distingue deux choses : le diagnostic [de Frédéric] Antonetti avec lequel j’étais d’accord et les mots.’’
‘’Aujourd’hui, forcément, je me dis que cet épisode m’a donné un surplus de dureté mentale qui m’a fait aussi progresser’’, disait-il encore.
‘’Il m’a aidé à progresser dans le travail tactique et devant le but, ce que je n’oublie pas’’, ajoutait Camara, parlant encore de son entraîneur.
Il rappelle avoir rencontré Frédéric Antonetti en 2012, quand ce dernier dirigeait Rennes. ‘’Il m’a félicité pour mes progrès, j’ai trouvé ça sincère, les entraîneurs sont des humains.’’
Lors de cette rencontre avec son ancien entraîneur, Montpellier jouait contre Rennes (2-0), et Souleymane Camara était l’auteur d’un des buts marquant la victoire de son club.
Antonetti fait partie des entraîneurs dont il se souvient le plus, tout comme Didier Deschamps, l’ancien capitaine des Bleus et actuel sélectionneur de la France, qui lui a donné l’opportunité de jouer son premier match professionnel à l’AS Monaco.
Il cite aussi Roland Courbis parmi les entraîneurs qui lui ont permis de se perfectionner. Camara affirme que c’est grâce à Courbis qu’il a été recruté par Montpellier.
Bruno Metsu, le sélectionneur du Sénégal, lors la Coupe du monde 2002, décédé en 2013, lui a également donné un coup de pouce, dit-il.
Souleymane Camara rappelle le montage vidéo fait par ce dernier à quelques minutes du match de Coupe du monde contre la France, où on voyait ‘’des gens au Sénégal, dans l’attente de notre match, galérer pour trouver une télé, ceux qui ne dormaient plus depuis des jours, ceux qui stressaient à en souffrir…’’
‘’Metsu a conclu : ‘Si ça vous motive pas, tout ce que je peux vous raconter ne servira à rien’’’, s’est souvenu Camara. Agé de 19 ans, il était le benjamin de la sélection nationale.
Le joueur, qui a pris sa retraite cette semaine, a été vice-champion d’Afrique avec les Lions du Sénégal (2002), en plus d’avoir atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 2002 avec l’équipe nationale.
Champion de France en 2012 avec Montpellier, il a joué aussi les phases finales de la CAN en 2006 et 2012. Avant Montpellier, où il est resté de 2008 à sa retraite, Camara est passé par l’AS Monaco (2000), Guingamp (2004) et Nice (2005-2008).
Avec l’APS

Related posts

Sala: la famille “commence” son deuil, pluie d’hommages pour le joueur

admin

Coronavirus : le risque de chaos se profile pour le sport

waladounyati

MBAYE NIANG OUVRE LA PORTE À UN DÉPART DE RENNES

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !