Actualités

Fonds de l’Union européenne pour le Sénégal: Boubacar Seye revient a la charge

L’émigration est devenue une pathologie au Sénégal. C’est la conviction du président de l’ONG Horizon sans frontière qui persiste et signe que « le gouvernement a reçu près de 118 milliards de l’Union européenne dans le cadre de la lutte contre l’émigration ». Boubacar Seye soutient que la compensation financière destinée aux migrants rapatriés n’a pas été remise aux ayants-droit.

En effet, le chef du Gouvernement espagnol sera en visite aujourd’hui à Dakar. Une occasion pour le président de l’Ong Horizon sans frontière de revenir sur la lancinante question de l’émigration du Sénégal.

« Nous avons des informations sur des rapatriements de migrants sénégalais qui étaient en Espagne. Et c’est dans ce cadre que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez entame ce jeudi 8 avril une visite à Dakar », affirme Boubacar Seye. Pour qui c’est le moment opportun de revenir sur l’émigration clandestine et dégager des perspectives.

Du point de vue de M.Seye, le phénomène de l’émigration est devenu une pathologie au Sénégal. Une théorie qu’il prouve en soulignant que les responsabilités sont collectives. Mais que, au-delà des causes économiques, il pointe un doigt accusateur vers ce qu’il qualifie de mauvaise gouvernance qui persiste dans ce pays. « La pauvreté chronique, le chômage, les accords de pêche obstruent les perspectives d’épanouissement des couches les plus vulnérables et augmentent les flux migratoires » a souligné l’avocat comme principaux raisons de l’émigration des jeunes.

Boubacar Seye rappelle: « on m’a mis en prison parce que j’ai interpellé les autorités sur ce drame ». Mais, considérant que l’heure est devenue grave, il déclare qu’il ne peut plus garder le silence. « Nous savons que l’argent été injecté au Sénégal pour lutter contre l’extrême pauvreté, moteur de propension de l’émigration clandestine et régler le problème du chômage ainsi que de l’insertion socioprofessionnelle ». Une aide qui n’a pas profité aux ayants-droit, selon lui.

Pour 2020, les migrants morts dans l’océan Atlantique sont estimés à de 2370 migrants selon les informations de SourceA. Des nombres qui ne sont que des estimations, car on ne peut pas quantifier le nombre exact de victimes. Il estime que les dernières émeutes qui ont eu lieu dans le pays ne laissent planer aucun doute sur le fait que la jeunesse sénégalaise est devenue une bombe sociale.

Il soutient que « l’Union européenne a injecte une somme de 118 milliards au Sénégal au cours de ces dernières années ».

PRESSAFRIK

Related posts

Réception des aéronefs CN235 MPA et KA-1S : « Le Sénégal franchit un pas important en matière de capacité aérienne » (Ministre Sidiki Kaba)

waladounyati

Khalifa Sall à ses proches: “voilà neuf cents jours que nos regards ne se sont pas croisés”

admin

Birame Soulèye Diop activement “recherché” par la police

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !