International

Iran: l’ayatollah Ali Khamenei recommande de ne pas «faire confiance» à l’Occident

Le Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a critiqué ouvertement le président Hassan Rohani en affirmant que l’expérience de son gouvernement avait prouvé qu’il ne fallait pas faire confiance aux à l’Occident et aux États-Unis.

Le numéro un iranien, qui recevait pour la dernière fois les membres du gouvernement du président Rohani, a été très clair. « L’expérience de votre gouvernement a montré que la confiance à l’Occident ne fonctionnait pas. Ils ne nous aident pas et là où ils pouvaient nous porter un coup, ils l’ont fait », a déclaré l’ayatollah Khamenei.

Hassan Rohani et son gouvernement sont encore en place pour quelques jours. Le prochain président, le conservateur Ebrahim Raïssi doit en effet prendre ses fonctions le 5 août prochain, c’est-à-dire dans une semaine.

Le numéro un iranien a également critiqué les États-Unis en affirmant qu’ils ne voulaient pas lever les sanctions imposées contre l’Iran depuis 2018 par l’ancien président Donald Trump.

« En parole et sur le papier, ils disent qu’ils lèvent les sanctions. Ils ne l’ont pas fait et ne le feront pas. Ils posent des conditions », a déclaré le numéro un iranien en ajoutant que les Américains veulent notamment inclure le programme balistique et la politique régionale de l’Iran dans de futures négociations.

L’Iran et les grandes puissances ont mené six séries de négociations à Vienne pour faire revivre l’accord nucléaire de 2015 et permettre la levée des sanctions américaines et le retour de Téhéran à ses engagements. Mais ces négociations sont actuellement dans l’impasse.

RFI

Related posts

Présidentielle au Niger: Mohamed Bazoum déclaré vainqueur, selon les résultats provisoires

waladounyati

Manifestation à Alger, troubles en Kabylie: une présidentielle sous tension en Algérie

waladounyati

Hong Kong: Londres dénonce «une violation» par Pékin de la déclaration commune

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !