International

Manche: naufrage le plus meurtrier d’une embarcation de migrants depuis le début des traversées

Au moins 31 migrants sont décédés ce mercredi 24 novembre dans le naufrage de leur embarcation au large de Calais. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé quatre arrestations, tandis que Boris Johnson convoque une réunion de crise de son gouvernement à Londres. Cet événement suscite une onde de choc à Paris et Londres.

Elle était partie de Dunkerque. Une embarcation avec une cinquantaine de personnes à bord a fait naufrage ce mercredi après-midi. Elles cherchaient à rejoindre les côtes anglaises. C’est un pêcheur qui a découvert les corps flottant au large de Calais, une quinzaine tout d’abord, souligne Simon Rozé du service France de RFI. Un navire de la marine nationale a ensuite été dérouté pour aller les récupérer. Depuis, le bilan ne cesse de s’alourdir et les recherches sont toujours en cours.

Ce drame, qualifié de « tragédie » par le Premier ministre Jean Castex, est de loin le plus meurtrier depuis l’envolée en 2018 des traversées migratoires de la Manche, face au verrouillage croissant du port de Calais et d’Eurotunnel emprunté jusque-là par les migrants tentant de rallier l’Angleterre. « Mes pensées vont aux nombreux disparus et blessés, victimes de passeurs criminels qui exploitent leur détresse et leur misère », a ajouté M. Castex dans un message publié sur Twitter, en assurant suivre « la situation en temps réel ».

Le Premier ministre français Jean Castex tiendra jeudi à 8h30 une réunion interministérielle sur « les traversées de migrants dans la Manche à la suite du naufrage dramatique » survenu mercredi qui a fait 31 morts, ont annoncé ses services.

« La France ne laissera pas la Manche devenir un cimetière », a affirmé ensuite Emmanuel Macron en demandant le « renforcement immédiat des moyens de l’agence Frontex aux frontières extérieures de l’Union européenne ». Le chef d’État réclame également « une réunion d’urgence des ministres européens concernés par le défi migratoire » et assure que « tout sera mis en œuvre pour retrouver et condamner les responsables » de ce drame.

Pour sa part, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord qualifie de « pire accident » de ce type pour des migrants tentant de joindre le Royaume-Uni. Trois hélicoptères et trois bateaux participent aux recherches, selon la préfecture. Une cinquantaine de personnes se trouvaient à bord de l’embarcation qui était partie de Dunkerque, a indiqué une source proche du dossier.

RFI

Related posts

En Russie, les organisations de Navalny officiellement “extrémistes” désormais

waladounyati

Covid-19: l’Allemagne va proposer un rappel vaccinal à partir de septembre

waladounyati

Assaillant de Rambouillet: entre radicalisation et troubles de la personnalité

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !