Economie et agriculture

RIZ IMPORTÉ : L’État veut supprimer la taxe, la Douane redoute une mafia des commerçants

C’est Le Quotidien qui donne la bonne nouvelle. Le gouvernement aurait décidé de renoncer à toutes les taxes sur le riz brisé importé.

Les services compétents ont calculé qu’en faisant passer le taux cumulé des droits de douane sur le riz importé -qui est actuellement de 12,7% à 2,7%, le riz importé, brisé et non parfumé, c’est-à-dire le moins cher, censé être celui qui est le plus consommé par les ménages sénégalais- son prix va baisser de 30 francs Cfa par kilo.

En d’autres termes, le kilo de riz brisé, qui oscille actuellement entre 350 et 400 francs Cfa, passerait alors, dans ce nouveau schéma, de 320 à 370 francs Cfa.

Mais, la Douane redoute qu’une bonne partie des importations de riz du Sénégal se retrouve réexportée vers certains pays voisins où le riz n’est pas moins cher qu’au Sénégal.

Dans ces conditions, l’État perdrait doublement de l’argent, tandis que les commerçants, eux, verraient leurs marges sensiblement gonflées.

À signaler que les 2,7% des droits de douane qui seront maintenus sur le riz importé, ne rentrent pas dans les caisses de l’État.

SENEWEB

Related posts

Poutine et Xi s’en prennent à la domination américaine au rendez-vous des affaires russe

admin

LA BALANCE COMMERCIALE S’EST DÉGRADÉE DE 70 MILLIARDS DE FRANCS CFA EN AOÛT (DPEE)

waladounyati

Fin du franc CFA: les étapes à franchir avant l’entrée en vigueur de l’éco

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !