Actualités

​Irrégularités sur les PV provenant au nord : Benno Bokk Yaakaar dénonce des allégations visant à porter atteinte aux élections

Après la sortie des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) sur des irrégularités sur des procès-verbaux provenant dans quatre départements dans le nord du pays, c’est au tour la coalition au pouvoir Benno Bokk Yaakaar (BBY) de porter la réplique. Pour BBY l’objectif de YAW est de porter “atteintes à la crédibilité du Sénégal et aux élections”. 

« La commission nationale de recensement des votes est en train de travailler, c’est en ce moment que nous entendons des commentaires sur des votes qui seraient irréguliers ou bien des bureaux de vote qui seraient crées ou bien des procès-verbaux qui seraient falsifiés. Tout cela dans un objectif clair et précis de porter atteinte à la crédibilité du Sénégal, mais aussi de porter atteinte aux élections pour justifier une défaite qui s’annonce inexorablement. Et c’est pourquoi nous avons voulu rétablir la vérité », a lancé Abdoulaye Seydou Sow, maire de Kaffrine et membre de BBY.

Pour la coalition Benno Bokk Yaakaar, dit-il, il est important que les « acteurs politiques attendent tous comme cela a été le cas, la proclamation des résultats officiels en continuant de faire confiance aux organes, règles et procédures qui régissent le processus électoral. Et cela ne sert à rien de jeter le discrédit sur ce système électoral éprouvé et salué par le monde entier ».

Par ailleurs, la tête de liste de BBY dans le département de Kaffrine indique que les menaces des leaders de l’opposition ne passeront pas. « Nous ne pouvons pas accepter dans un pays démocratique que vous puissiez gagner la capitale que personne ne conteste, comme Thiès, Ziguinchor que personne ne conteste que vous puissiez nous contester de gagner Matam, Kanel ou à Kaffrine, c’est inacceptable. Ce pays est un et indivisible. Et il est inacceptable des leaders qui pensent demain pouvoir assumer des responsabilités nationales puissent se comporter de la sorte », a averti Abdoulaye Seydou Sow, ajoutant que Benno Bokk Yaakar restera ferme sur n’importe quelle position.

De son côté, Me Amadou Sall, représentant de la coalition Benno Bokk Yaakaar au niveau de la commission nationale de recensement des votes, a apporté des précisions sur des supposées irrégularités sur des procès-verbaux au niveau des bureaux de vote dans les départements du nord. « Ils ont consulté l’ensemble des documents sans avoir de grief particulier. Jusqu’au moment où je ne vous parle aucune de ces coalitions n’a fait la moindre observation. Ils ont dit qu’ils feront leurs observations demain à 9 heures », a-t-il fait savoir.

D’après la robe noire, l’opposition a décelé trois procès-verbaux qui n’étaient pas signés. « Ce cas est réglé aussi par la loi, par le code électoral. Quand il y a un procès-verbal non signé mais qui est dans une enveloppe qui a été scellée, ce n’est pas une cause d’annulation parce que la commission a le droit de faire la relation et de comparer ce procès-verbal avec celui de la Cena même si c’est pas signé ce n’est pas une cause d’annulation », a précisé le représentant de BBY. 

PRESSAFRIK

Related posts

Mbour : Woré Sarr annonce la candidature de Karim Wade en 2024

waladounyati

Souleymane Téliko sera auditionné à la Cour suprême le 28 octobre

waladounyati

Nations Unies : Aminata Touré choisie dans le comité des Experts Indépendants sur l’Administration Publique-CEPA.

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !