Actualités

Législatives 2022 : YAW décèle des irrégularités sur des PV provenant dans quatre départements du nord

Alors que les résultats globaux des Commissions départementales de recensement des votes sont attendus au plus tard vendredi à minuit, la coalition Yewwi Askan Wi continue à dénoncer des irrégularités . Lors d’un point de presse, tenu ce mercredi, l’inter-coalition Yewwi-Wallu dit avoir décelé des irrégularités dans plusieurs départements situés dans le nord du pays.

Dethié Fall dénonce des irrégularités dans plusieurs bureaux de vote dans les départements de Kanel, Matam et Ranerou. « Si on prend le département de Kanel dans la commune de Bokiladji, dans certains bureaux de vote on y voit des chiffres sans signature des coalitions. C’est l’administration qui signe à la place des représentants des coalitions. C’est une irrégularité à noter », a fait savoir le mandataire national de la coaltion Yewwi Askan Wi.
 
 D’après lui, le même procédé a été dans les autres départements. « Ce qui impacte considérablement sur les résultats des départements et sur la liste proportionnelle. Ce qui leur a permis de collecter plus de 90 mille voix, 65 mille voix sans aucun fondement et qui leur donne deux députés de plus sur la proportionnelle et qui diminue deux députés de la proportionnelle pour l’inter-coalition Yewwi Wallu », a dit Dethié Fall.
 
L’inter-coalition Yaw-Wallu demande la suspension de la proclamation des résultats. « On demande au président de la commission de suspendre la proclamation des résultats prévus demain à 17 heures pour permettre l’inter-coalition d’ouvrir bureau de vote par bureau de vote même en séance publique pour que les Sénégalais sachent ces irrégularités dans ces zones ».
 
 « Les résultats que nous avons au moment où on vous parle sur les départements que nous avons, nous sommes à 55 sièges là où eux, ils sont à 57. Le décompte dans les départements confirme que Yewwi à 39 et Wallu à 16. Ça fait exactement pour l’inter-coalition 55 sièges. »
 
Ainsi, Déthié Fall alerte sur des corrections de chiffres. « C’est à partir de ces chiffres et des projections que j’avais donné 28 sur la proportionnelle. Et ce sont ces 28 à partir de Podor de Matam de Kanel de Ranerou avec ces scores qu’ils ont sorti et qui sont sur les PV départementaux, c’est à travers ces quatre départements qu’ils sont en train de faire la correction. Parce que les chiffres qu’ils auront deviendront un nombre de députés sur la proportionnelle, qu’ils vont s’attribuer pour nous les arracher », a-t-il indiqué.
 
D’après lui, ces chiffres vont impacter nécessairement sur la proportionnelle. « La proportionnelle ne peut être lu qu’après traitement de ces irrégularités la profondeur de ces irrégularités va impacter en profondeur sur la répartition sur la liste nationale quand on fait le cumul en absolue des suffrages de Yewwi et Wallu, on est devant Benno Bokk Yaakaar. On les a renvoyés à l’opposition parlementaire. C’est inadmissible. La correction qu’ils veulent faire aujourd’hui est inacceptable », a souligné le mandataire de la coalition Yewwi Askan Wi.  

PRESSAFRIK

Related posts

Agression du petit-fils du Khalife des Mourides : Le commissaire de Gouye-Mbind et ses 3 agents suspendus

waladounyati

Démarrage de la campagne pour les locales du 23 janvier : Ces localités au cœur de tous les enjeux

waladounyati

KÉDOUGOU : 5 PERSONNES D’UNE MÊME FAMILLE RETROUVÉES MORTES ASPHYXIÉES

admin
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !