Actualités

Vie sociopolitique : le Frapp lance la campagne “Macky dégage ! Gor ca wax! 2024 c’est fini !”

Face à la presse nationale et internationale, le mouvement Frapp tacle le président Macky Sall en mettant en place une campagne “MACKY DÉGAGE ! GOR CA WAX! 2024 C’EST FINI !”
Il considère que la constitution du Sénégal est claire sur l’impossibilité pour le président Macky Sall d’avoir un 3e mandat de suite et par conséquent l’impossibilité pour lui d’être candidat à la candidature à l’élection présidentielle de 2024.

« Tous les actes que le président Macky Sall pose, montrent qu’il veut imposer au peuple sénégalais sa 3e candidature illégale et illégitime, la nomination récente d’un Premier ministre qui faisait l’apologie de la non limitation des mandats au profit du président Macky Sall et l’interdiction le même jour par le préfet de Dakar d’un concert pour la limitation des mandats », a-t-il annoncé dans leur communiqué. 

Il annonce que cette problématique du 3e mandat avait causé plus d’une dizaine de morts en 2011 au Sénégal et provoqué des troubles électoraux mortifères dans plusieurs pays africains.

Le FRAPP, en toute responsabilité, compte démarrer aujourd’hui la campagne et lance un appel à la jonction de toutes les forces vives du Sénégal pour faire barrage au projet anticonstitutionnel du président Macky Sall.

Pour terminer, il mettra en place 07 points majeurs pour gagner la lutte qui sont :

1) défendre la constitution et empêcher la 3e candidature illégale et illégitime de Macky Sall

2) La jonction avec le peuple en lutte contre les agressions dont il est victime (vie chère, spoliation foncière, atteintes des droits des travailleurs…)

3- la libération des prisonniers politiques

4) Pour un programme de libération nationale démocratique, populaire et panafricain

5) installer dans toutes les localités du Sénégal des comités de défense de la constitution “MACKY DÉGAGE ! GOR CA WAX! 2024 C’EST FINI !”

 
6) mener partout des activités de sensibilisation pour la défense de la constitution et contre le 3e mandat illégal et illégitime de Macky Sall.

7) faire face à Macky Sall le jour où il osera annoncer qu’il va piétiner la constitution du Sénégal.

DAKARACTU

Related posts

Accusé d’être derrière l’attaque contre Guy Marius, Maguette Sène se dédouane et s’explique

waladounyati

AÏSSATA TALL SALL PRÔNE UNE MEILLEURE GESTION DE LA MIGRATION

waladounyati

Evacuation des eaux pluviales: Tivaouane zappé

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !