International

RDC: des combats entre armée et M23 confirment le nouvel échec d’un plan de retrait des rebelles

Ce 30 mars 2023, c’était la nouvelle échéance fixée pour le retrait total du mouvement M23 en République démocratique du Congo (RDC). Une rébellion soutenue par le Rwanda selon les Nations unies et qui a pris le contrôle d’une partie de la province du Nord-Kivu.

Cette date avait été décidée par les chefs d’état-major de la force est-africaine (EAC) le 5 février 2023 et avait été validée lors de discussions en marge du sommet de l’Union africaine mi-février à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Avec le cessez-le-feu qui n’a jamais vraiment été respecté sur le terrain, c’est donc un nouvel échec pour cette feuille de route de sortie de crise.

RFI

Related posts

Darfour : les habitants en deuil après les attaques de janvier

waladounyati

À Beyrouth, Emmanuel Macron appelle les dirigeants libanais à des réformes

waladounyati

Le Tchad envoie 1000 soldats pour renforcer la Mission de l’ONU au Mali

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !