Santé et bien-être

Lutte contre les produits nouveaux et émergents: vers la révision la loi anti-tabac

Entrée en vigueur en juillet 2016, la loi interdisant de fumer dans les lieux publics, la vente de tabac aux mineurs comme la commercialisation de cigarettes à moins de 200 mètres d’une école ou d’un hôpital, va être corsée.

Des modifications seront apportées pour la rendre contraignante. Car, les produits nouveaux et émergents qui ne sont pas encore pris en compte par cette disposition, seront intégrés dans la nouvelle loi qui sera bientôt soumise aux parlementaires pour adoption.

Nos confrères du journal Wlafadjri informent que le secrétariat général du gouvernement a convoqué une réunion, dont la date n’a pas été retenue, pour avoir les différents acteurs afin de pencher sur la question.

Le cancérologue, Pr Abdou Aziz Kassé, un des acteurs, l’a confirmé, lundi. Il prenait part à une activité de sensibilisation des élèves sur les méfaits du tabac. «Une fois les modifications effectuées, nous irons aux parlements pour demander aux députés de prendre leurs responsabilités. Et le chef de l’Etat sera invité à promulguer la nouvelle loi et signer les décrets d’application et les arrêtés ministériels», a indiqué le cancérologue et président du Centre international de cancérologie de Dakar. 

PRESSAFRIK

Related posts

COVID-19 : 393 NOUVELLES INFECTIONS ET 12 DÉCÈS

waladounyati

CORONAVIRUS : 78 NOUVELLES CONTAMINATIONS

waladounyati

CORONAVIRUS : 37 CONTAMINATIONS, AUCUN DÉCÈS, LES CAS GRAVES EN REPLI

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !