International

Deux mois de guerre entre Israël et le Hamas, une éternité pour les Gazaouis

Depuis la fin de la trêve, vendredi 1er décembre, l’armée israélienne a déplacé son offensive vers la moitié sud du territoire. La population civile est poussée à se déplacer vers un périmètre de plus en plus exigu à Rafah, le long de la frontière égyptienne. L’armée israélienne dit encercler la ville de Khan Younès où elle affirme avoir percé les lignes défensives du Hamas.

Antonio Guterres a mis en garde contre un « effondrement total de l’ordre public bientôt en raison des conditions désespérées » à Gaza, dans une lettre inédite au Conseil de sécurité. Il y invoque pour la première fois depuis son arrivée à la tête de l’ONU l’article 99 de la Charte qui lui permet d’« attirer l’attention du Conseil » sur un dossier qui « pourrait mettre en danger le maintien de la paix et de la sécurité internationales ».

■ Environ 16 250 Palestiniens, dont 70% de femmes et d’enfants, ont été tués dans les frappes israéliennes sur Gaza depuis le 7 octobre, selon le gouvernement du Hamas. Le nombre de blessés s’élève à plus de 42 000 Palestiniens. Pus de 1 200 Israéliens ont par ailleurs été tués.

■ Durant la trêve, 110 otages – 86 Israéliens et 24 étrangers – ont été libérés par le Hamas, selon le décompte d’Israël. De son côté, Israël a libéré 240 prisonniers palestiniens ; 138 otages restent détenus à Gaza, selon Israël

RFI

Related posts

Numérique: Washington suspend les taxes pour 6 pays dont le Royaume Uni, l’Italie et l’Espagne

waladounyati

Guinée-Bissau: l’opposition remporte la majorité absolue au Parlement

waladounyati

Mali: la Cédéao adopte de très lourdes sanctions contre la junte

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !