International

Le Niger, le Mali et le Burkina Faso annoncent la création d’une «force conjointe» anti-jihadiste

Les chefs des armées du Niger, du Mali et du Burkina Faso, trois régimes militaires regroupés au sein de l’Alliance des États du Sahel (AES), ont annoncé ce mercredi 6 mars à Niamey la création d’une « force conjointe » pour combattre les groupes jihadistes qui les frappent, rapporte l’Agence France-Presse.
Cette force conjointe des pays de l’AES « sera opérationnelle dans les plus brefs délais pour prendre en compte les défis sécuritaires dans notre espace », a déclaré le général Moussa Salaou Barmou, chef d’état-major nigérien des armées, dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion dans la capitale du pays.
RFI

Related posts

Ouganda: Bobi Wine porte plainte contre l’État pour détention arbitraire

waladounyati

Mauritanie: le Président dissout l’Assemblée nationale, des élections fixées le 13 mai

waladounyati

Le Président de la transition malienne Ba N’daw présente sa démission

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !