Education et formations

Université numérique Cheikh Hamidou Kane (ex UVS) : les étudiants réclament le paiement de 5 mois d’arriérés de bourses

Les étudiants en licence 3 de l’université numérique Cheikh Hamidou Kane UNCHK (ex UVS) sont en colère. Ils comptent perturber la tenue des examens pour exiger le paiement de 5 mois de bourse. Dans un communiqué, ces étudiants dénoncent le manque de connexion d’internet et l’inaction de leur ministre de tutelle.
 
« Le problème majeur auquel nous sommes confrontés est le retard dans le paiement des cinq derniers mois des bourses. Malgré les conditions d’études à l’UNCHK, certains étudiants résident dans des communes ou des villages éloignés. Ainsi, pour accéder à leur espace numérique ouvert (ENO), ils rencontrent des difficultés de déplacement. Les connexions internet fournies ne sont pas adéquates pour un étudiant de niveau L3, elles s’épuisent rapidement », souligne le président de la Coordination des étudiants de UNCHK (ex UVS).
 
« Nous sommes donc contraints d’utiliser notre propre argent pour acheter des connexions supplémentaires afin de poursuivre nos cours et de réaliser nos projets », a-t-il ajouté.
En Licence 3, poursuit-il, les « projets sont indispensables dans certaines filières où l’utilisation de logiciels lourds est nécessaire. Sans les bourses, il serait extrêmement difficile de mener à bien ces projets. Beaucoup d’étudiants ont abandonné leurs études en raison du manque d’argent pour suivre les cours à distance ».
 
 
« Nous nous sommes inscrits en licence 3 en août 2023 et avons débuté les cours en octobre 2023. À ce jour, nous sommes toujours en attente de la réactivation de notre bourse », précise-t-il.
 
Les étudiants de UNCHK comptent perturber la tenue des examens pour exiger le paiement de leur bourse.
 
« Nous n’avons pas commencé la licence 1 en 2020 UNCHK EX (UVS) est en retard par rapport aux autres universités, donc nous réclamons nos 235.000 FCFA sinon la grève sera maintenue sans cours, ni examens ou autres activités pédagogiques dans les ENO pendant un mois. De plus, tous les Eno du Sénégal se sont tous engagés dans cette lutte. Il est injuste d’octroyer les rappels aux promotions 4, 5, 6 et 7 pour les années précédentes et non à la promotion 8 », a fait savoir le président de la Coordination des étudiants de UNCHK (ex UVS).

PRESSAFRIK

Related posts

Interview du Pr Mbaye Fall DIALLO (MFD) et du Dr Souad DJELASSI (SD)

admin

Un climat de suspicion autour du concours général

admin

UCAD: Maguette Séne fixe la réouverture des campus sociaux pour ce jeudi 21 mars et interdit les activités politiques aux étudiants

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !