Actualités

Tabaski 2024 : Le Président Bassirou Diomaye Faye rend hommage aux Sénégalais pour leur sacrifice

Bassirou Diomaye Faye, qui a effectué sa première prière de Tabaski à la Grande Mosquée de Dakar, en tant que chef de l’État, a livré un discours marqué par la reconnaissance envers ceux absents cette année. Il a également appelé à la solidarité et à la soumission aux valeurs démocratiques et républicaines du Sénégal, tout en soulignant l’importance de la cohésion nationale pour maintenir la paix et la tranquillité sociale.

Le Président Faye a commencé par avoir une pensée émue pour ceux qui ont célébré l’Eid Kabir, communément appelé “Tabaski” au Sénégal, l’année dernière et ne sont plus parmi nous, priant pour leur clémence et miséricorde dans le paradis. Il a souligné que cette fête était non seulement « une célébration du sacrifice mais aussi un acte de soumission à la volonté divine, une soumission qui reflète l’engagement envers la démocratie et les valeurs républicaines du Sénégal. »

Le chef de l’Etat a exprimé sa gratitude envers Dieu et a souligné que la « soumission à la loi juste est essentielle pour assurer la sérénité et la tranquillité sociales ».  Le Président a également demandé pardon à la communauté islamique et a appelé « à accorder le pardon à ceux qui ont pu offenser involontairement. »

Un autre point saillant de son discours a été la magnification de l’élan de solidarité traditionnel au sein de la communauté sénégalaise, à la fois locale et diasporique. Il a encouragé la perpétuation de cet esprit de solidarité active envers toutes les communautés, soulignant son importance pour soulager les pères de famille face aux obligations religieuses et familiales.

« Cette solidarité soulage beaucoup de pères de famille en cette période de grande angoisse par rapport à l’obligation divine qu’il est prescrit. Et aussi par rapport à leur famille qui les attend surtout avec beaucoup d’obligations cette période. Voilà pourquoi il n’y a pas de petits actes. Il n’y a pas d’acte qui soit aussi d’une grandeur tel qu’on ne puisse pas en mesurer la portée. L’importance, c’est que les uns et les autres comprennent à quel point la solidarité agissante dans la fraternité renouvelée peut être gage d’un soulagement de ces pères de famille qui ont énormément de mal souvent à accomplir ses rituels abrahamique », a-t-il indiqué.

Enfin, le chef de l’Etat s’est félicité du « climat social de paix, de sérénité, de concorde et de cohésion nationale qui règne actuellement dans le pays. Il a affirmé son engagement à travailler ardemment pour pérenniser cette atmosphère favorable, en ouvrant également la voie à des discussions sur les réformes nécessaires pour atteindre les objectifs nationaux. »
solidarité, de la soumission et de la cohésion nationale, offrant une vision positive pour l’avenir du Sénégal dans un climat de paix et d’unité.

PRESSAFRIK

Related posts

L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE D’OUSMANE SONKO ET LE VACCIN CONTRE LE COVID-19 À LA UNE

waladounyati

Brigade des Affaires Générale : Ousmane Sonko placé en garde à vue pour vol de téléphone et appel à l’insurrection ( Me Khoureychi Bâ)

waladounyati

Lutte contre la vie chère : Rencontre décisive autour de Macky Sall, Amadou Ba et Abdou Karim Fofana

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !