Economie et agriculture

Initiative “Choose Africa” : 2,5 milliards d’euros consacrés au financement des PME à l’horizon 2022

L’initiative française, “Choose Africa” s’inscrit dans la continuité des engagements de la France à soutenir l’entrepreneuriat africain. Avec “Choose Africa”, l’AFD (Agence française de développement) met ainsi au service des start-up, TPE et PME africaines l’ensemble de ses outils pour les accompagner aux différents stades de leur développement. En plus de son offre financière, l’AFD propose des solutions d’accompagnement technique et de conseil stratégique aux entreprises quel que soit le stade de leur développement. Selon l’AFD, 2,5 milliards d’euros sont consacrés au financement des PME à l’horizon 2022. Il avoue aussi 1,5 milliard d’euros en ligne de crédit et garanties, 1 milliard d’euros en fonds propre. 
  
Pour Bruno Le Maire, l’Afrique est confrontée à des défis considérables, démographiques. Selon lui, « il y a 450 millions de jeunes qu’il va falloir insérer sur le marché du travail d’ici 2035. Des défis environnementaux réalisés, une croissance économique forte, sans abîmer votre pays et votre continent. Ces défis, ce sont vos PME, vos entreprises, innovantes, créatives qui vont vous permettre de les relever. Le Sénégal, de ce point de vue là, est le pays phare de l’Afrique innovante ». 
  
Quant au ministre de l’Économie, des Finances et du Plan du Sénégal, Amadou Ba, il a affirmé devant son homologue que « le taux de croissance a doublé sous la gouvernance de Macky Sall. Cette croissance est de mieux en mieux partagé dans un cadre macroéconomique sein et stable. Le dynamisme de cette croissance est appelé à se maintenir. C’est ainsi entre 2014 et 2023 la population de la classe moyenne de notre pays va doubler. Créant ainsi autant de perspectives et de débouchées pour les entreprises. Même si une amélioration des conditions de vie est notée sur notre continent, l’Afrique aura besoin de tripler la croissance économique moyenne enregistrée ces dernières années, pour converger vers le niveau des pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) d’ici à l’an 2050 ».

Source

Related posts

Importation du Sucre / DIPA : « Entre juillet et septembre, l’administration a eu à liquider un montant de 22,5 milliards FCFA de droits de douane » (Abdoulaye Daouda Diallo)

waladounyati

L’UE propose à Washington de négocier un accord pour faire la paix commerciale

admin

VERS L’EXPLOITATION DU PÉTROLE ET DU GAZ : LES ENTREPRISES DU NORD INVITÉES À SE FORMALISER

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !