Actualités

Rebondissement dans l’Affaire Pétro-Tim: BP confirme l’achat des 30% de Timis à 250 millions de dollars et le versement de royalties

Le scandale révélé par la chaîne britannique, BBC, qui a poussé le frère du Président Sall à démissionner de son poste de Directeur général (Dg) de la Caisse des dépôts et de consignation (Cdc), n’en finit pas de révéler des secrets. En effet, « La Lettre du Continent », a lui aussi fait des révélations sur cette affaire.  

Selon le magasine panafricain, le chef de l’Etat Sénégalais, Macky Sall, a « discrètement échangé avec British Pétroleum (BP) » pour vérifier les informations avancées par la BBC contre son frère. Nos confrères d’informer que les envoyés du géant du pétrole notamment Mamadou Fall Kane et Ousmane Ndiaye, ont bien confirmé la chaîne britannique.  

« BP a bien confirmé le rachat des 30% détenus par Frank Timis sur les deux (2) permis comportait une rémunération fixe de 250 millions de dollars », soit près de 140 milliards de F Cfa, a écrit le Magasine repris par « Les Echos ». 

Et, ajoute-t-il, par rapport aux royalties, qui oscillent entre 9 et 12 milliards de dollars sur 40 ans, les émissaires de BP ont juste contesté le montant. 

Toutefois, les envoyés spéciaux de Bp ont reconnu que Frank Timis bénéficiera bel et bien de royalties, mais elle seront indexées sur le prix du pétrole. Et, ils ont aussi confirmé que dans les négociations, Timis avait bien demandé une dizaine de milliards de dollars de royalties, mais que c’est eux qui ont trouvé le montant excessif.  

« Après avoir tenté de vendre ses parts à Exxon Mobil, Frank Timis a en effet tenté d’exercer une pression maximale sur BP au début de l’année 2017. Ses demandes ont été rejetées par le major britannique », révèle «La Lettre du Continent», qui renseigne que BBC s’est basé sur des documents internes à l’ex-société de gestion de fortune suisse de Frank Timis Caldwell/Parteners. 

Source

Related posts

Sénégal : Le président Macky Sall participe à un sommet de l’Union Africaine organisé en visioconférence.

waladounyati

Pourquoi Moustapha Niasse ne peut pas sanctionner Sonko et Mberry Sylla

waladounyati

Coronavirus : chute de la croissance aux USA, l’économie mondiale asphyxiée

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !