International

A un an de la présidentielle, la menace de destituer Trump écrase la campagne

Une Amérique sur les nerfs lance dimanche le compte à rebours un an avant les élections de 2020, Donald Trump pariant sur ses fidèles pour ravir un second mandat et surmonter l’enquête en vue de sa destitution qui écrase la campagne.

Les démocrates se sont engagés dans cette voie périlleuse, au risque d’occulter les débats de leur primaire. Et leur champion pour la présidentielle de 2020 n’a pas encore émergé parmi un nombre record de prétendants.

“Nous n’avons jamais eu autant de soutien qu’actuellement”. Le regard sévère, entouré d’une marée de casquettes rouges, le président Trump a balayé vendredi l’idée selon laquelle la procédure de destitution lancée à son encontre pourrait le priver d’un second mandat.

Au contraire, assure-t-il, elle lui permet de galvaniser ses troupes, une “majorité en colère” selon lui, qui dénonce de concert “une chasse aux sorcières”. Sur un ton qui augure d’une campagne particulièrement acrimonieuse, il s’est lâché contre des “démocrates qui ne font rien”.

Assurance maladie, port d’armes, immigration: à un an du scrutin, plusieurs candidats démocrates tentent de faire prendre un virage à gauche à leur parti. Mais malgré leurs efforts, les enjeux de politique publique sont de fait relégués au second plan.

La sénatrice Elizabeth Warren, l’une des favorites de la primaire démocrate, a vu la présentation de son projet de couverture maladie universelle cette semaine noyée par le premier vote au Congrès dans le cadre de la procédure d'”impeachment”.

“A court terme, la procédure de destitution va dominer l’actualité à Washington, la couverture médiatique, et de manière générale l’élaboration de politiques”, analyse pour l’AFP Christopher Arteton, professeur à l’université George Washington.

Source:https://www.afp.com/fr/infos/334/un-de-la-presidentielle-la-menace-de-destituer-trump-ecrase-la-campagne-doc-1ly3g64

Related posts

Israël approuve la construction de 2342 logements dans les colonies

waladounyati

GB: utlime duel prudent entre Johnson et Corbyn sur fond de Brexit

waladounyati

250.000 manifestants à Prague contre le Premier ministre, 30 ans après la Révolution de velours

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !