International

Déconfinement: la France renoue prudemment avec une forme de normalité

Chez le coiffeur et dans les boutiques, masqués pour la plupart, une partie des Français se sont offerts de menus plaisirs lundi au premier jour du déconfinement, avançant avec prudence et discipline après 55 jours de réclusion forcée et dans la crainte d’une nouvelle flambée du coronavirus.

Dans son rapport, Jean Castex, chargé par le Premier ministre de coordonner la stratégie du déconfinement, appelle toutefois à se tenir prêts à un éventuel effet boomerang: “Un reconfinement en urgence doit être anticipé”, prévient-il.

Preuve que “l’épidémie est toujours active et évolutive”, a insisté lundi soir la Direction générale de la Santé, 263 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, après les données encourageantes enregistrées dimanche (70 morts), le bilan le plus faible depuis le 17 mars et le début des restrictions.

A ce stade, l’épidémie a donc fait 26.643 morts, mais les admissions en réanimation continuent de baisser.

Envie de se changer les idées, de humer l’air – très frais – de ce premier jour et de revenir à une certaine normalité, de Lille à Marseille et Toulouse – où quelques “gilets jaunes” se sont retrouvés devant l’hôpital – une partie du pays s’est remis en mouvement, les commerçants relevant un rideau resté trop longtemps tiré.

“Même si on prend toutes les précautions nécessaires, ça fait du bien de voir du monde”, avouait à Rennes Laurie Planchard, dans sa boutique de cosmétique bio dont la caisse est désormais protégée par un hygiaphone en plexiglas.

Avec L’ AFP

Related posts

Accusations de prévarication : la BAD temporise malgré l’appel Washington

waladounyati

République démocratique du Congo: 14 civils tués par des rebelles

waladounyati

GB: Johnson appelle à l’unité dans les terres arrachées aux travaillistes

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !