International

Municipales en France: une vague écologiste, une abstention record et un revers pour LREM

Une abstention record et une vague verte inédites : le second tour des municipales dimanche s’est révélé hors normes, offrant également une confortable réélection à Edouard Philippe au Havre et la prise de Perpignan par le Rassemblement national.

Trois mois après un premier tour déjà bouleversé par la crise du coronavirus, ce second round a encore été marqué par un taux de participation en berne, entre 40% et 41% selon les estimations, contre 62,1% en 2014. Malgré des précautions sanitaires exceptionnelles (port du masque obligatoire dans les bureaux de vote, gel hydroalcoolique) et le reflux de l’épidémie, une large majorité des 16,5 millions d’électeurs appelés à voter dans 4.820 communes ont boudé les isoloirs.

Une désaffection des urnes qui sonne comme « une forme d’insurrection froide », selon le chef insoumis Jean-Luc Mélenchon et qui a suscité la « préoccupation » d’Emmanuel Macron, pour qui cette abstention n’est « pas une très bonne nouvelle », selon l’Elysée.

Le chef de l’Etat a en revanche appelé son Premier ministre pour le féliciter de sa « belle victoire » au Havre, où M. Philippe a obtenu près de 59% des voix. Les deux têtes de l’exécutif se verront « un petit moment en tête-à-tête » lundi.

Fort de son succès, M. Philippe pourrait-il être conforté dans son poste alors que se profile un important remaniement gouvernemental ?

AVEC RFI.FR

Related posts

Otan: Trump s’en prend à Macron avant le sommet du 70e anniversaire

waladounyati

Pétrole: conférence décisive des pays producteurs au chevet d’un marché dévasté

waladounyati

Assassinat du général iranien Soleimani: illégal et arbitraire, selon une experte de l’ONU

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !