International

Venezuela: les élections législatives fixées au 6 décembre, boycott de l’opposition

L’Assemblée nationale est la dernière institution contrôlée par les formations de l’opposition. Leur large victoire en 2015 avait déclenché une grave crise politique, qui perdure aujourd’hui. Des partis qui ont déjà annoncé que, cette fois, ils boycotteraient le scrutin.

Les principales forces de l’opposition refusent de participer à ces législatives, annoncées par le Conseil national électoral ce mercredi, car elles estiment qu’elles ne seront pas transparentes. Elles ne reconnaissent pas le Conseil national électoral qui doit superviser ce scrutin.

Tous les recteurs ont été nommés par un Tribunal suprême de justice acquis au président Maduro, alors qu’il s’agit normalement d’une prérogative de l’Assemblée. Sans opposition, le parti chaviste a désormais la voie libre pour reprendre cette Assemblée perdue en 2015.

Ce boycott n’est pas une première, la stratégie avait déjà été utilisée en 2018 pour la présidentielle. Et comme en 2018, le président Nicolas Maduro se servira de la participation d’une toute petite partie de l’opposition pour légitimer le scrutin.

Avec Rfi.fr

Related posts

Accélération inexorable de la pandémie, nouvelles restrictions sanitaires

waladounyati

Coronavirus: vers la fin du confinement à Wuhan, plus de 16.000 morts dans le monde

waladounyati

Mali : 53 soldats et un civil tués dans une attaque contre un camp militaire

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !