International

Loi sur la sécurité nationale à Hong Kong: le Canada suspend son traité d’extradition

Alors que le Premier ministre canadien a affirmé que son pays « continuerait à soutenir le peuple hongkongais », la Chine s’est dite « très déçue » par la décision du Canada de suspendre l’application du traité d’extradition mis en place avec Hong Kong.

« Le Canada croit fermement dans le principe un pays deux systèmes », a expliqué Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, vendredi 3 juillet. Selon Ottawa, la nouvelle loi sur la sécurité nationale imposée par Pékin à sa région administrative met fin à cette organisation. Et comme le Canada n’a pas d’accord d’extradition avec la Chine, Hong Kong est dorénavant traité comme le reste du pays et l’application du texte est suspendue.

29 autres pays et juridictions dont les ètats unis et l’europe ont un traité d’extradition avec Hong Kong. Mais comme le Canada est le premier à le suspendre, les responsables hongkongais ont réagi avec véhémence, parlant d’une « atteinte au droit international » puisque le Canada « permettra à des fugitifs de se soustraire à leurs

Avec Rfi.fr

Related posts

Trump jugé pire que Nixon par les démocrates de la Chambre

waladounyati

Au moins 78 morts dans un attentat à Mogadiscio

waladounyati

Coronavirus: plus de 561.000 morts dans le monde

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !