Religions et spiritualité

SÉRIE SUR L’ANTECHRIST -DAJJAL Épisode 21: La descente de ‘Îsa Ibn Mariam

L’Imam Al Mahdi prend alors congé des fidèles de la mosquée en leur indiquant qu’après la clôture de la dernière séance de la Hadaratoul Ilahya qu’il dirigera dans un instant, il ira rejoindre les douze fidèles l’ayant précédé à la Mosquée Al Aqsa pour la prière du matin.

Cette organisation mise en place par l’Imam Al Mahdi renvoie au groupe de 19 individus (12 disciples et 7 compagnons) devant effectuer la prière mortuaire de ‘Îsa Ibn Mariam à la Mecque et réciter la dernière formule sur sa tombe.

Cette dernière séance de la Hadaratoul Ilahya clôt la sainteté. Il y est décidé que désormais, plus aucune nouvelle âme sainte (waliou) ne naitra dans le monde terrestre. À l’issue de l’exécution de l’ensemble des protocoles inhérents à cette assemblée, le Manuel de l’Histoire Sainte, régulièrement consulté par le cercle des élus de Dieu, est alors scellé puis rangé.

Pendant ce temps, Dajjal déclare à son armée de se tenir prête dès 7h du matin, hommes et équipements stationnés et d’attendre l’ordre de raser la Mosquée Al Aqsa qu’il donnera en personne sur place à 8h.

À l’issue de l’ultime séance de Hadaratoul Ilahya, l’Imam Al Mahdi se prépare à rejoindre mystiquement Jérusalem. Sur place, dès 3h30 du matin, les fidèles musulmans se dirigent vers la Mosquée Al Aqsa pour prier, réciter le Coran ou encore égrener leur chapelet pour effectuer le zikr de la Salatoul Fatiha.

Tous savent que l’Imam Al Mahdi viendra effectuer la prière de Fadjr au sein même de cette mosquée comme annoncé par les 12 disciples qui sont à côté d’eux.

Dajjal de son côté aura passé la nuit dans l’une de ses résidences à Jérusalem en toute sérénité, sa mainmise et sa domination sur la marche du monde lui faisant croire à sa réussite à contrecarrer la mission de l’Imam Al Mahdi.

À son réveil, durant 30 minutes, il a médité sur le rêve étrange qu’il venait de faire la nuit et dans lequel il a vu défiler toutes les séquences de sa vie, depuis la grossesse de sa mère, sa naissance, son enfance, son adolescence etc. jusqu’au moment où il se déclare être dieu ; également, ce jour de vendredi où Le Seigneur lui montre l’organisation ayant régit toute sa vie, survient 1 an et 14 jours après que ce dernier s’est proclamé dieu.

A 04 : 00 du matin, l’Imam Al Mahdi et ses 7 compagnons rejoignent la Mosquée Al Aqsa, le visage rayonnant de lumière. À leur entrée, tous les fidèles s’exclament de joie par « Allahou Akbar » en voyant leur visage éclatant. Il leur demande de rester calme et de garder leur place, l’heure de la prière approchant. Après ses deux rakkat surérogatoires, l’Imam Al Mahdi entame sa séance de zikr dite le « Laazim », tout comme les 7 autres compagnons installés au milieu des fidèles.

Au même moment, dans le monde Ghayb, un évènement se prépare. Des anges vont à la rencontre de Îsa Ibn Mariam au quatrième ciel et lui déclarent : « Nous avons été informés de ta prière, nous voulons t’entendre la formuler ».

« Pour la troisième fois, je prie d’être autorisé à descendre sur terre » répond Îsa Ibn Mariam.

« Ton Seigneur exauce ton vœu en ce jour. Nous allons débuter le protocole » concluent les anges.

Le cortège se dirige alors vers le sixième ciel. Îsa, vêtu d’un manteau jaune et d’une djellaba de la même couleur, rayonne par sa lumière rouge semblable à un soleil au crépuscule. Une fois entré au sixième ciel, face à lui se dresse un être vêtu d’une djellaba à la blancheur étincelante. Son sourire est brillant, son visage scintille tel un soleil à son zénith. De cet être se dégage un parfum qui enveloppe même les anges qui accompagnent Îsa Ibn Mariam. Cet être est le Prophète Mohamed (S.A.W.S). Autour de lui se tiennent les 313 prophètes envoyés sur terre par Dieu. Îsa Ibn Mariam salue chaleureusement le Prophète Mohamed (S.A.W.S) puis s’installe derrière lui. Le Prophète lui indique l’ordre reçu du Seigneur pour diriger la prière de deux rakkat.

A la première rakkat, le Prophète récite la Fatiha suivie de la sourate « Al Sharh » (L’ouverture, Sourate 94). A la seconde, la Fatiha puis la sourate « Al Fîl » (L’éléphant, Sourate 105).

Suite à cette prière, le Prophète Mohamed (S.A.W.S) réunit l’ensemble des 313 envoyés autour de Îsa Ibn Mariam puis tour à tour, chacun d’eux lui adresse ses chaleureuses salutations et ensuite, ‘Îsa Ibn Mariam prend congé en déclarant : « Je m’en vais retourner au monde terrestre afin d’achever ma mission ».

Le Prophète Mohamed (S.A.W.S) prend ensuite la main droite de ‘Îsa, escorté par quatre anges, puis l’accompagne vers le quatrième ciel où ils se séparent.

Au même moment, en pleine séance de zikr du « Laazim » dans la Mosquée Al Aqsa, l’imam Al Mahdi aperçoit Mawlaya Cheikh Ahmed Tidjane Chérif. Cheveux étincelants, vêtu d’une brillante djellaba surmontée d’un lumineux manteau rouge, il le voit ouvrir par sa main, les voies d’ascension célestes jusqu’à hauteur du minaret blanc de la mosquée située à l’est de Damas, en Syrie. Avec sa main, Mawlaya Cheikh Ahmad Tidjiane Chérif crée une structure renvoyant à un tourbillon de lumière puis disparait.

L’imam Al Mahdi réalise alors que le Prophète Îsa Ibn Mariam est sur le point de descendre, et ce, à quelques minutes de la prière de Fadjr.

Pendant ce temps au 4ème ciel, les anges se positionnent autour de Îsa Ibn Mariam.

Ses deux mains posées chacune sur l’épaule d’un ange, il prononce la formule suivante : « Bismillahi Rahmani Rahimi ». Les voies d’ascension s’ouvrent, la descente peut commencer.

Nous vous donnons rendez-vous dans le prochain épisode pour la suite de la série.

Ce récit est entièrement tiré des enseignements de notre illustre guide spirituel Mawlaya Seydi Mouhamed El Cheikh

DESK RELIGION ET SPIRITUALITÉ

Related posts

Les mystères du Lâzim tirés des enseignements de Seydi Mouhamed El Cheikh

admin

LA HADARATOUL ILAHIYA

admin

« Les prophètes sont frères d’un même père, leurs mères sont différentes mais leur religion est une ».

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !