International

Hong Kong: la cheffe de l’exécutif salue la loi électorale voulue par Pékin

La cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam, a salué ce lundi 8 mars le projet de réforme électorale voulu par Pékin, visant à s’assurer que seuls « des patriotes » puissent gouverner, et rejeté les critiques qui y voient une purge de l’opposition. Carrie Lam a également exclu toute consultation de la population au sujet de ces changements décidés par la Chine.

Ce projet de loi, qui prévoit notamment un droit de veto des autorités vis-à-vis des candidats aux élections, est en cours de discussion devant l’Assemblée nationale populaire (ANP, Parlement chinois) et devrait être approuvé jeudi. Pékin a fait savoir qu’il entendait faire en sorte que seuls des « patriotes » puissent diriger la métropole financière.

Pour ses détracteurs, cette réforme sonne le glas du système électoral démocratique, certes déjà limité, et réduira à néant tout opposition pro-démocratie au profit des candidats pro-Pékin. La cheffe de l’exécutif hongkongais, désignée par Pékin, a rejeté ces critiques, affirmant que « les améliorations apportées au système électoral ne sont pas conçues pour favoriser quelqu’un mais pour que toute personne qui gère Hong Kong soit un patriote ».

« La décision est opportune, nécessaire, légale, constitutionnelle », a-t-elle martelé lors d’un point de presse organisé à son retour de Pékin. Selon elle, le « leadership et le pouvoir décisionnel des autorités centrales n’ont pas à être remis en cause ».

RFI

Related posts

Damas intercepte des missiles israéliens visant une base aérienne syrienne

waladounyati

Coronavirus: De plus en plus de critiques en France sur le faible nombre de vaccinations

waladounyati

Le coronavirus dépasse les 3.000 morts, l’économie mondiale accuse le coup

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !