Actualités

Bakary Sambe explique la genèse des récents putschs dans les pays du Sahel

Directeur du Timbuktu Institute de Dakar, Bakary Sambe est revenu sur la genèse des récents putschs dans les pays du Sahel. Dans un entretien publié sur le site Timbuktu Institute, il estime qu’on arrive à une situation paradoxale où « les coups d’Etat sont parfois considérés comme une respiration démocratique »
« Les militaires burkinabè se plaignent d’être mal équipés par rapport aux jihadistes qu’ils combattent sur le terrain. La situation sécuritaire s’est délitée ces dernières années. Ils ont subi de nombreuses pertes dans les zones frontalières. La faillite de l’Etat est telle que les autorités délèguent une partie de la défense nationale à des milices d’autodéfense, les Koglweogo. C’est un aveu d’impuissance », a soutenu  M Sambe.
Evoquant toujours la situation au Burkina, il explique qu’il y a un risque que les officiers ne soient plus en osmose avec le leadership politique et soient tentés de prendre leurs responsabilités. Ce qui lui fait dire qu’ »on en arrive à une situation paradoxale où les coups d’Etat sont parfois considérés comme une respiration démocratique en raison du rejet des pouvoirs locaux, d’un certain abandon de la communauté internationale aux idéaux démocratiques et d’organisations régionales considérées comme illégitimes ».

Au Burkina Faso le président Roch Marc Christian a été arrêté par des mutins au camp Paspanga à Ouagadougou, où il devrait signer sa démission. Les mutins demandent au gouvernement plus de moyens pour lutter contre le terrorisme ainsi que des changements au sein de l’état-major. Une déclaration est attendue dans les heures qui viennent.

PRESSAFRIK

Related posts

Seau de riz renversé dans le TER : le dossier classé sans suite

waladounyati

LA POLYCLINIQUE DE L’HÔPITAL PRINCIPAL ET LE SECRET MÉDICAL À LA UNE

waladounyati

TENTATIVE DE COUP D’ETAT À BISSAU, DEMI-FINALE SÉNÉGAL-BURKINA À LA UNE

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !