Education et formations

Éducation / Respect des Accords : Les cinq Syndicats du G7 interpellent l’État du Sénégal sur le respect strict des accords.

Ils sont au nombre de cinq syndicats du G7 à faire face à la presse ce 16 mai à Rufisque, pour alerter l’opinion sur le respect des accords signés avec le gouvernement depuis le samedi 26 février 2022.

Des points qui portaient « sur le régime indemnitaire des personnels d’Éducation et de Formation et la demande de création de corps d’administrateurs scolaires constitue une étape décisive dans le processus de négociation collective dudit secteur, tant dans son esprit que dans son contenu en terme de gains significatifs nets sur les revenus des enseignants tous corps et fonctions confondus », selon Amidou Diédhiou, secrétaire Général du Sels qui poursuit : « En effet, cet accord salué par tous les acteurs et obtenu à la suite d’une séquence de perturbations des enseignements et un long cycle de négociations ayant mobilisé le gouvernement, les syndicats, le HCDS et la société civile, a innové en instaurant son propre dispositif de sécurisation … ».

Cependant un communiqué du Ministre des Finances et du budget paru ce dimanche 15 mai, qui circule sur les réseaux sociaux  et le remplacement du directeur de la Solde, installent le doute auprès de ces cinq syndicats membres, qui ajoutent : « Cependant, plus de deux (02) mois après la signature de ces accords, force est de constater que l’attitude du gouvernement suscite quelques inquiétudes quant à sa réelle volonté de respecter à la lettre les termes du protocole d’accord. Ils prennent à témoin l’opinion publique nationale sur ces entorses graves aux termes du consensus qui semblent traduire une reculade de la part du gouvernement », a indiqué le SG du Sels, le porte-parole du jour.

Ainsi ces syndicats dégagent toute responsabilité quant aux développements fâcheux qui pourraient découler de cette posture gouvernementale préjudiciable à la paix sociale et aux antipodes des considérations évoquées pour un secteur éducatif apaisé et performant.

En ce qui concerne les acquis financiers qui se sont découlés de ces accords, ils se montrent catégoriques et préviennent contre toute tentative de recul sur les gains nets annoncés et consignés dans des documents officiels déjà largement diffusés.

Ils préviennent enfin tous les camarades à redoubler de vigilance et à se tenir prêt en prévision de l’imminence de probables tentatives orchestrées de confiscation des droits acquis, peut-on lire dans une déclaration commune signée par SELS/A, SELS, UDEN, SNELAS/FC, le SIENS. 

DAKARACTU

Related posts

Réaménagement de l’année scolaire et reprogrammation des examens et des concours

admin

Éducation: vers une semaine mouvementée

waladounyati

GRÈVE À UASZ : CHEIKH OUMAR HANNE APPELLE À LA PACIFICATION DE L’ESPACE UNIVERSITAIRE

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !