Sport

Coupe de la Ligue : Graves scènes de violence à Alboury Ndiaye, le bus du stade de Mbour caillassé, le match interrompu…

Des scènes de violence et des échauffourées ont une nouvelle fois gâché la fête lors de la demi-finale de football qui opposait le stade de Mbour au Ndiambour de Louga, ce dimanche après-midi pour le compte de la Coupe de la Ligue. Une rencontre qui a été finalement interrompue par l’arbitre, suite à des jets de pierres intervenus dans le stade et dans les environs nécessitant l’intervention des forces de l’ordre pour disperser la foule. 

Sur leur page Facebook officielle les dirigeants du stade de Mbour qui ont pris le soin de prendre des images de leur bus caillassé, ont informé que : « le match a été interrompu à la 80ème minute en raison d’incidents, alors que le Stade de Mbour menait 2-1. Le football doit être une source de joie et d’unité, pas de conflits .Nous continuons à ressentir les séquelles de l’incident tragique de Démba Diop… Nos supporters ont été victimes de violences, notre bus a été saccagé et tous nos biens ont été emportés. De plus, dans les vestiaires, certains téléphones des joueurs ont été volés. Nous sommes actuellement sur place pour évaluer les dégâts, et nous tiendrons l’opinion informée de la situation » peut-on lire via un communiqué publié sur la page officielle du club. 

Le même communiqué d’informer : « Il est impératif que des mesures soient prises pour assurer la sécurité des joueurs, du personnel et des supporters. Le sport devrait être un lieu de rassemblement, de fair-play et de solidarité, et non un terrain propice à la violence et aux actes criminels. Nous demandons que toute la lumière soit faite sur ces incidents et que les responsabilités soient établies » a exigé le club Mbourois décidé à faire cesser ces exactions exercées sur leur équipe et leurs supporters. 

D’après les dirigeants du stade de Mbour, qui ont vigoureusement dénoncé cette violence exercée sur leurs supporters et leurs joueurs, ceci rappelle les dramatiques événements du 15 juillet 2017.  Ce jour-là, au stade Demba Diop de Dakar, un mouvement de foule provoqué par une bagarre entre supporters avait fait 8 morts et plus de 100 blessés lors de la finale de la coupe de la Ligue qui opposait l’US Ouakam et le stade de Mbour. Les Mbourois avaient payé un lourd tribu avec plusieurs de leurs supporters décédés suite à l’effondrement d’un mur du stade. 

Heureusement, aucun blessé n’a été noté même si la plupart des joueurs ont déploré des cas de vol de leurs téléphones portables ou d’équipements sportifs emportés lors du saccage du bus. De plus, plusieurs documents administratifs auraient été emportés par les casseurs, selon les Mbourois.

DAKARACTU

Related posts

Basket 3X3 – Jeux Islamiques : duel Sénégal-Mali (hommes et dames) en quarts de finale

waladounyati

CM 2018 : 7 BUTS ET UN MATCH FANTASTIQUE DE LA BELGIQUE !

admin

L’AFRIQUE ENTAME CE JEUDI SON TOURNOI DE BOXE POUR LA QUALIFICATION AUX JO 2020

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !