Actualités

Ziguinchor : les familles des victimes du Joola mettent le Pr Diomaye FAYE devant ses responsabilités

Les familles de victimes et rescapés du bateau le Joola ont fait face à la presse ce  samedi 13 avril 2024 à l’enceinte  du Musée Mémorial le Joola pour faire le point sur la gestion de l’édifice non sans lister ses préoccupations.

L’objectif de l’ANFVR-JOOLA est de défendre et de sauvegarder les intérêts des Familles des Victimes et Rescapés de la catastrophe maritime, le Joola avec ses lots de conséquences, 1953 morts issus de 12 nationalités, de 12 régions du Sénégal, avec 444 étudiants et nouveaux bacheliers, 27 élèves de l’école de Football, 64 rescapés dont 1900 orphelins.

”Aujourd’hui le Mémorial Musée le JOOLA, symbole de tout l’espoir attendu par les Familles depuis deux décennies, est devenu une réalité tangible. La sauvegarde de cette vocation mémorielle n’est pas en reste, pour la faire vivre de façon structurelle, contribuer à la lutte contre l’oubli, est une exigence de gestion inscrite dans le long terme. C’est pour cette raison que sa gestion managériale doit revenir aux Familles, du fait de leurs compétences, leurs expériences et vécus, couplés de leurs savoirs faire et faire-faire, pour la sauvegarde de l’édifice et de la mémoire de 2000 Victimes”, confie Cyprien Lopy, premier vice-président de l’ANFVR-JOOLA.

Pour ce qui est de la gestion du musée mémorial le Joola, Cyprien Lopy ajoute ”L’ANFVR-JOOLA fustige avec la dernière énergie qu’elle soit écartée volontairement par le ministère de la culture lors de la passation de marché portant sur le choix de Eiffage. Par conséquent, les Familles ne disposent à ce jour, d’aucun document qui justifie la gestion du Mémorial Musée, la démarche et le contenu du contrat de Eiffage, celui de l’Architecte et des marchés afférents, du coût du mémorial et des impenses, du budget alloué, de la planification des travaux et du contrat d’objectifs qui devaient nous permettre de faire un suivi efficient de l’investissement. Pour des raisons de transparence dans la gestion des deniers publics destinés au Mémorial Muséum le JOOLA, nous exigeons de Mme Sokhna GAYE du ministère de la culture un bilan de la gestion de son budget à l’image de l’Office Nationale des Pupilles de la Nation.

A la même occasion, nous demandons à l’Etat d’auditer cette gestion opaque du Mémorial, pour mettre fin à ce lobby sans scrupule, qui suce le sang de nos victimes depuis des années, avec comme seul objectif la direction générale du Mémorial Musée. L’ANFVR-JOOLA invite Monsieur le Président de la République Bassirou Diomaye FAYE et son gouvernement à saisir cette belle opportunité pour promouvoir dans le Mémorial Musée l’insertion socio professionnelle des Orphelins, des Familles et des Rescapés du JOOLA,
diplômés et compétents”.

Après avoir témoigné ses profondes gratitudes et reconnaissances, au Président sortant son Excellence Macky Sall, qui a permis à ce que ce geste architectural, soit matériel et tracé dans un esprit d’ouverture, pour démontrer le patrimoine vivant sénégalais. L’association des familles de victimes du Joola sollicite une audience avec le chef de l’Etat Bassirou Diomaye Faye pour faire le point sur les avancées notoires enregistrées dans la gestion de ce dossier et échanger sur les perspectives d’avenir.

DAKARACTU

Related posts

Le Parti socialiste sonne « la cloche de la rupture » avec Macky Sall

waladounyati

Remaniement du gouvernement : les premiers mots d’Amadou Ba , candidat de Benno Bok Yakaar

waladounyati

Sénégal: l’ONG Human Rights Watch a appelé Bassirou Diomaye Faye à faire des droits humains une priorité

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !