La Tarikha Tidiane

La dernière branche de la Tariqah Tijania

L’avènement de Cheikh Oumar Foutiyou Tall fut salutaire aux populations noires Africaines empêtrées dans des royaumes où le paganisme et l’animisme dominaient.

Il fut salutaire parce que grâce au khalif Oumar, l’islam fut propagé dans ses royaumes sous la bannière de la Tijania. Mystique, soufi, sage, théologien hors pair, guerrier et héros des peuples noirs, Oumar le Akhtab, par son périple glorieux, a su vivifier la flamme de l’islam chez les peuples aux cheveux crépus.

L’islam est maintenant bien introduit en Afrique mais l’on ignorait encore l’homme, par qui, Dieu à révéler la religion islamique à l’humanité : Muhammad

Le sage, l’érudit, la fontaine des connaissances, la droiture personnifiée, le akhtab aux connaissances infinies Seydi El Hadji Malick SY intervient alors en faisant connaitre à ces peuples noirs la réalité de Muhammad. Il fit connaitre auX sahéliens l’histoire de Muhammad. Il réussit à leur faire aimer le noble prophète de l’islam. Grâce à lui, les griots qui, naguère, chantaient les louanges des rois de ce monde, adulent maintenant la créature la plus parfaite de la création Divine Muhammad.

L’amour en Muhammad, nous le devons au natif de GAYA.

La tariqah avait besoin d’un homme qui l’incarne, qui incarne son mysticisme, qui incarne ses secrets ; surgit alors Serigne Babacar Sy, « borome bonnet carré bi », l’homme dont la seule évocation de son nom impose le respect.

Adam était entre l’eau et l’argile lorsque Mawlana Cheikh était au courant de son wilaya avait-il dit. Ce n’est point mon patronyme Sy qui fit de moi un khalif de Cheikhou Tijani avait-il aussi dit. Si j’étais né dans une autre race cela ne m’empêcherait point d’être ce que je suis : un khalife de Cheikhou Tijani.

La maarifa, il fallait la faire connaitre. Il fallait fédérer des peuples d’ethnies différentes. Il fallait coiffer tout le monde sous une seule et unique bannière : la Tijania. Dans ce contexte surgit Baye Niasse qui fit fredonner la haylala à des peuples aux us et coutumes différents.

Les peuples connaissent maintenant l’islam, muhammad, la Tijania, la gnose mais ignorent qui est Seydi Ahmad. Ils ignorent les réalités qui sous-tendent la katmiya et la Khatmiya. Ils ignorent l’existence des mondes que l’on soupçonnait sans réellement connaitre. Ils ignorent la réalité du Créateur. Dans ce contexte, surgit alors Seydi Mouhammad EL CHEIKH, l’homme qui conclut et parachève la Tijania.

Seydi Ahmad, Oulihiyat natif du domaine ignoré et réservé de Albast commence à être connu grace aux enseignements de Seydi Muhammad El Cheikh.

Mawlana Cheikhou Tijani détenteur exclusif des lumières de Seydi Ahmad se dévoile grâce aux enseignements de Seydi Muhammad EL CHEIKH

Dieu, le Créateur des mondes insoupçonné, Créateur d’un monde virtuel que l’on croyait réel, le résident d’un Al BAST hors espace et temps se dévoile grâce aux enseignements de Seydi Mouhamad El Cheikh.

Seydi Mouhamd EL CHEIKH, l’homme qui clôt et parachève ce qui a précédé.

Signé : ALLE NIANG AT TIJANI

Related posts

La Tidianiya

admin

La Djawharatoul Kamal « une salât au summum de la dimension prieure »

admin

Le Gamou à Médina Cheikh, un Maouloud d’exception

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !