Littérature

La noblesse par la lumière

Lorsque les arabes évoquent la noblesse ils la rattachent aux liens de sang. C’est cette noblesse qui rend fier les princes arabes et les rois du moyen orient.

Cette noblesse basse, qui ennoblit les princes d’un roi despote, je n’en veux pas. Non, je ne vous parle pas de cette noblesse.

Je veux plutôt vous parlez de la noblesse que procure la lumière.

La noblesse par la lumière est plus haute que la noblesse par les liens du sang parce le sang est issue de la matière et que la matière est engendrée par la lumière.

Je veux donc m’entretenir avec vous de la noblesse que procure la lumière. De cette noblesse incarnée par le sauveur de tous les temps : Seydi Mouhamed El Cheikh.

Il est la noblesse personnifiée. A travers l’ambition d’un homme l’on peut déceler sa noblesse.

Oh toi qui es en train de me lire en ce moment, sois témoin du noble dessein de Seyd Mouhamed El Cheikh. Il a l’ambition de transformer, non pas des dizaines de jeunes, mais des milliers de jeune en waliou en cette période trouble de axirou zaman. Cette période de décadence, de dégénérescence morale, du règne du glaive et du règne des ténèbres.

Quel noble dessein !

Longtemps, très longtemps, des milliards d’année avant l’existence du monde chahada, khoutboul akhetaboul kabir avait déjà eu cette volonté, cette ambition de venir à la fin des temps pour sauver ceux qui sont à la recherche d’une lumière salvatrice.

Seydi Mouhamed El Cheikh est cette lumière salvatrice projetée par Mawlana Cheikh Ahmad Tijane Chérif.

Il est celui qui incarne la boule de lumière qui tournoie en dessous de l’arche, cette boule de lumière que seuls les akhtabs connaissent réellement.

Tarixatoul akhe est inscrit à l’intérieur de la boule tournoyante.

Seydi Mouhamed El Cheikh est celui qui voyagea loin, là-haut, là-bas, dans les sphères célestes, pour nous ramener la lumière, les lumières.

Seydi AHMAD a confié à Seydi Mouhamed EL CHEIKH que lors de la nuit de l’ascension, lorsqu’il eut posé les pieds au 4 éme ciel, il entendit les paroles lumineuses du Créateur qui déclamait :

« Salli a’la Mouhammadine il fâtihi lîmâ ouhlikha wal khâtimi lima sabakha nâssiril hakhi bil hakhi wal hâdî ilâ sirâtikal moustakhîm wa alâ âlihi hakha khadrihî wa mikhdârihil hazîm

(Répands mon salut à Mouhammad ; qui a ouvert ce qui était clos ; qui a clos ce qui a précédé ; Le Secoureur véridique par la vérité ; Le Guide du Droit chemin ; ainsi qu’à sa noble famille ; suivant sa valeur et l’estimation de son ultime Dignité).

Cette salat noble, utilisée par Allah swt pour prier sur son bien aimé Prophète, cette Salâtoul Fâtiha, faisant partie du domaine privé du Prophète, cette salat détenue par le pôle caché, le Khatmiyatoul Maktoûm, Mawlâya Cheikh Ahmed Tidjâni est aujourd’hui enseigné à médina Cheikh, source des lumières jaillissantes et englobantes.

Ndeyssane !

Avant lui, avant Seydi Mouhamed El Cheikh, l’on fredonnait la salat sans en saisir la quintessence

Avec lui l’on psalmodie la salat tout en connaissant ses réalités essentielles, dévoilée par le résident de Médina Cheikh.

Noblesse par la lumière avions-nous dit.

Noble par sa position de témoin oculaire, il l’est aussi.

Il était là lorsqu’un homme, d’une quarantaine d’année, dont le front ruisselait de lumière, dont les cheveux étincelaient de lumière, dont la foulée était rapide et vigoureuse, dont l’odeur corporel était plus odorante que le musc le plus pur, dont le manteau rouge virevoltant ressemblait à un soleil entrant en collision avec une lune en fusion, dont les yeux étaient d’un blanc limpide semblaient dégageait une lueur de 10 000 watt/tierce lorsqu’il vous regardait.

Oui, Seydi Mouhamed El Cheikh était témoin lorsque cet homme au caractère exceptionnel, saisissait de ses mains l’étoile miraculeuse à cinq branches.

Oui, Seydi Mouhamed El Cheikh était là, lorsque Mawlana Cheikh Ahmad Tijani Chérif s’exclamait :

« Je suis le Cheikh At Tidjâni, détenteur de cette salât appelée salâtoul Fâtiha. Tous ceux qui récitent à l’intérieur des branches de cette étoile le font sous mon ordre. Je suis le khalife de Dieu et du Prophète Mouhamed p.s.l, dans tout et tous ceux qui doivent venir ici passeront par moi parce que je suis la porte de la bénédiction divine et de la lumière du Prophète Mouhamed p.s.l. »

Ainsi donc, il était le témoin de cet évènement non relaté par les livres.

Seydi Mouhamed EL Cheikh était aussi témoin lorsqu’un homme, d’une soixantaine d’année, sortit de la case de lumière pour déclarer :

« Par la lumière divine, tout ce que cet homme a dit relève de la véracité divine, je l’approuve et le garantis »

Oui Seydi Mouhamed EL CHEIKH était témoin lorsque le Prophète Mouhamed et Mawlana Cheikhou Tidjâni révélèrent à eux deux, le zikr caché : « Allâhoumma salli a’lâ seyyidinâ Mouhammadine ilfâtihi limâ ouhlikha wal khâtimi limâ sabakha an nâssiril hakhi bil hakhi wal hâdî ilâ sirâtikal moustakhîm wa a’lâ âlihi hakha khadrihî wa mikhdârihil hazîm »

Oui, Seydi Mouhamed El cheikh était témoin.

Il était aussi témoin lorsque la gigantesque boule de lumière éclata l’étoile en 5 morceaux distincte. Seydi Mouhamed EL CHEIKH distingua dans le premier fragment ces paroles :

« Allâhoumma salli a’lâ seyyidinâ Mouhammadine ilfâtihi limâ ouhlikha »,

Dans le deuxième fragment, il lu « Allâhoumma salli a’lâ seyyidinâ Mouhammadine wal khâtimi limâ sabakha » ,

Dans le troisième morceau « Allâhoumma salli a’la seyyidinâ Mouhammadine an nâssiril hakhi bil hakhi »,

Dans le quatrième morceau « Allâhoumma salli a’la seyyidinâ Mouhammadine wal hâdî ilâ sirâtikal moustakhîm »,

Et dans le cinquième fragment « Allâhoumma salli a’la seyyidinâ Mouhammadine wa a’lâ âlihi hakha khadrihî wa mikhdârihil hazîm ».

Oui Seydi Mouhamed El Cheikh était le témoin, le témoin oculaire.

Il était la lorsque ces 5 fragments de lumières se sont étincelés dans le monde GHAÏB, provoquant ainsi des milliards d’années plus tard une flamme de lumière que Cheikh Tidjâni Cherif a demandé à Khutb Akhtâboul Kabîr, sur son ordre, de montrer à Mouhamed El Békri, après que celui-ci eut passé 22 ans de retraite spirituelle sous terre.

Seydi Mouhamed El Cheikh est noble avions-nous dit à l’entame de nos propos.

C’est cette noblesse lumineuse qui fit qu’il bâtit une voute lumineuse au-dessus de nos têtes afin que la miséricorde divine nous enveloppe nous ces disciples.

Oh toi qui me lis, peux-tu m’indiquer un homme vivant sur terre plus noble que Seydi Mouhamed El Cheikh, actuel xalif de Mawlana cheikhou Tinaji sur terre ?

ALLE NIANG AT-TIJANI

Related posts

Il me fascine

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !