Religions et spiritualité

La Prophétie et Ses Profondeurs

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire] : Adorez Allah et écartez-vous du Tagut », sourate 16 (Les abeilles), verset 36.  Des centaines de prophètes se sont ainsi succédés avec pour seule mission, inciter leur peuple à adorer un Dieu unique.  Pour la plupart  d’entre eux, leurs histoires nous sont relatées dans le Coran et nous savons qu’ils ont tous été confrontés à d’énormes difficultés devant des peuples ancrés dans l’idolâtrie. Il existe dans la réalité de tous les prophètes, que ce soit ceux qui ont eu à fouler la terre comme ceux qui n’ont jamais eu à conduire de mission divine, une dimension mystique que revêt leur existence : le noubouwa ou prophétie.

 Pour la  grande majorité, la  définition la plus simpliste que l’on a du mot « prophétie »,  ne se limiterait qu’au message ou révélation inspirée par Dieu aux prophètes ou aux saints. Si l’on part de cette explication, on peut dire que la notion de  prophétie est en quelque sorte pour la plupart des gens une prédiction qui doit se réaliser dans un avenir proche ou lointain ; on peut citer le cas des apôtres qui ont accompagné Insa Ibn Maryam et qui ont eu à faire des prophéties, comme Jean ou Paul mais aussi le célèbre Nostradamus et ses prédictions sur l’apocalypse.  Il existe cependant une différence d’interprétation car dans le monde  soufi musulman, en particulier chez les tenants de l’histoire sainte, le message ou révélation qu’Allah adresse aux prophètes est appelé « wahyu » et non prophétie.  La prophétie dans l’islam et dans la philosophie spirituelle est un secret mystique qu’Allah (swt) garde dans l’âme d’un saint ou d’un prophète ; c’est ce qu’on appelle «  noubouwa ».

 Dans la haqiqa comme nous l’a enseigné Mawlaya Seydi Mouhamed El Cheikh, il existe plusieurs types de noubouwa correspondant à chaque catégorie de grade. Beaucoup de gens pensent que parce-que les prophètes ont le degré de sainteté le plus élevé, ils détiennent évidemment le noubouwa supérieur ; ce qui n’est pas le cas et on verra que chaque type de prophétie renferme une spécificité qui lui est propre. Les prophètes ne sont pas supérieurs en sainteté car ils sont devancés dans ce cadre par ceux qui appartiennent à la famille spirituelle (en lumière) du prophète Seydi Ahmad (saw). Allah (swt) a créé trois sortes de noubouwa qu’Il a destinées aux 124000 prophètes et qui sont le noubouwatul ouzna, le noubouwatul ahma et le noubouwatul barzakh.

 Le noubouwatul ouzna est celui détenu par le prophète Seydi Ahmad (saw). Sa lumière est constituée par les deux lumières de la salatoul fatiha et de la diawharatoul kamal. C’est la prophétie suprême et Seydi Ahmad (saw) est le seul de tous les prophètes à la détenir. Elle a pour particularité le fait que celui qui la possède a une relation directe avec Allah (swt). Cette prophétie est le reflet  de ce que pourrait être l’existence de Dieu (swt) et ce qu’on pourrait considérer dans le monde chahada (visible) comme la science divine ;  le détenteur de ce noubouwa a toujours existé et continue d’exister partout où la réalité d’Allah a subsisté  et ce, dans le même état qu’Allah (swt). C’est la raison pour laquelle le détenteur de ce noubouwa, en l’occurrence Seydi Ahmad (saw) est le plus gradé des prophètes et sa relation avec Allah (swt) est sans intermédiaire.

Le noubouwatul ahma est détenu par les 313 prophètes qui ont été envoyés sur terre et sa lumière est constituée par celle de la salatoul fatiha amputée du « haqa hadrihi ». La particularité de ce type de prophétie réside dans le fait qu’Allah (swt) garde des messages dans l’âme de ces prophètes. Ces derniers ne seront conscients de leur mission qu’une fois qu’Allah l’aura décidé. C’est pour cette raison que la plupart des prophètes qui ont été dotés du noubouwatul ahma, au moment de dérouler leur mission, se sont vu répliquer par leur peuple la même phrase, à savoir « pourquoi ils n’ont jamais délivré de pareils messages auparavant ». Ils grandissent avec ces messages divins dans l’âme qui,  lorsque la charge devra débuter,  dictera au prophète ces paroles divines qu’elle avait emmagasinées. Le prophète détenteur du noubouwatul ahma  suivra par la suite et à la lettre les directives d’Allah (swt).

Le noubouwatul barzakh bénéficie juste d’un symbole puisé du diawharatoul kamal et qui est « tal hatil haq bil haqi kanzil ahzam ». Il est attribué  aux prophètes qui n’ont jamais eu à conduire de mission sur terre. Ils  ont toujours su qu’ils sont des prophètes, contrairement aux détenteurs du noubouwatul ahma ; cependant, ils ont choisi de  rester au 4éme ciel pour s’adonner au zikr du 100ème   nom d’Allah (swt). Ces prophètes ont la particularité d’avoir la liberté d’utiliser leur pensée positive et de la divulguer s’ils pensent que c’est nécessaire dans leur démarche de soumission au divin.

Parmi ces prophètes qui ont décidé de rester au 4éme ciel,  Mawlaya Seydi Mouhamed El Cheikh a levé le voile sur trois d’entre eux qui ont néanmoins voulu explorer le monde visible (chahada). C’est ainsi que les prophètes Yahya, Zul Kifli (Ezéchiel) et Lot se sont retrouvés sur terre à diriger une mission. Les deux (Zul- Kifli et Yahya) ont été tués par leurs peuples. La raison est qu’ils n’ont pas bénéficié de la protection de ghayb à cause du type de noubouwa dont ils étaient détenteurs ; ce qui pouvait être très dangereux dans le contexte dans lequel ils évoluaient.  Pour ce qui concerne le prophète Lot, il a utilisé sa pensée comme il lui était permis par  son type de noubouwa pour demander à Allah (swt) de le punir de ses péchés dans son vivant dans le monde chahada et de ne pas attendre sa mort ; chose qu’il ne fallait pas faire puisque Dieu a accéder à sa demande en lui donnant une femme qui faisait la promotion de l’homosexualité.

Aucun des prophètes envoyés n’a eu connaissance de sa fin. Seul le prophète Seydi Ahmad, qui, avant sa venue sur terre, était au courant de sa mission et de sa charge de prophète, avait ce privilège d’être informé de sa finalité  et ce, grâce au noubouwatul ouzna qu’il détient. Seulement, Seydi Ahmad (saw), en solidarité avec les autres prophètes détenteurs du noubouwatul ahma qui n’avaient aucune connaissance quant à la finalité de leur destinée, a demandé à ne pas être informé d’une partie de sa mission ; c’est pour cette raison que dans certains moments de sa vie, il n’avait pas d’information sur le déroulement de sa charge.

Mawlaya Cheikh Ahmad Tijane Chérif, quand il forme des saints dont il a accepté le zikr, leur attribue le noubouwatul ahma. Cela se manifeste chez ces derniers par le fait qu’ils ont le pouvoir de voir en rêve les autres prophètes qu’ils ne connaissent pas et dont l’histoire est relatée dans le Coran pour certains.

Il faut noter cependant que le prophète Seydi Ahmad (saw) est aussi détenteur de plusieurs autres noubouwa. On peut en citer le noubouwatul  ahzam qui nous renvoie à l’état de lumière du prophète, dans son originalité du monde bast. Comme c’est le cas pour Seydi Ahmad (saw) qui a existé partout où Allah (swt) l’a été dans les mondes invisibles, Mawlaya Cheikh Ahmad Tijane Chérif (rta) a toujours été dans les différentes réalités existentielles du prophète. C’est cette intimité qui a fait que le noubouwatul ahzam  détenu par le prophète depuis son origine s’est scindé en deux pour donner le noubouwatul ahzar que l’on retrouve chez son khatmiya, Mawlaya Cheikh Ahmad Tijane Chérif (rta).

Nous avons pu constater au cours de nos différentes analyses que la prophétie ou noubouwa ne concerne pas que  les prophètes et peut au contraire être destinée à certaines catégories  de saints. Plusieurs types de noubouwa existent avec pour chacun, sa particularité en lumière et en destinataire. La prophétie se trouve donc être un sujet beaucoup plus complexe qui dépasse le cadre des prédictions habituelles dans lesquelles les profanes l’enferment.

DESK RELIGION ET SPIRITUALITE

Related posts

Les enseignements de la rencontre entre Khadir et le prophète Moussa

admin

Les phénomènes mystiques autour de la grossesse sont dévoilés

waladounyati

Il est venu pour révéler.

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !