Economie et agriculture

Pr Ahmadou Aly Mbaye, doyen Faseg : “il faut des états généraux de l’économie”

Le renchérissement du coup de la vie au Sénégal aggravé par une conjoncture économique mondiale marquée par une guerre commerciale entre les Usa et la Chine ainsi qu’une crise du multilatéralisme, devrait pousser les autorités sénégalaises à repenser la politique économique du pays. Selon le Pr Ahmadou Aly Mbaye, doyen honoraire à la Faseg, des états généraux de l’économie s’imposent car dans cette situation de hausse des prix, ce sont les groupes qui ont moins de capacités de nuisances qui sont les plus touchés.

“Les gens parlent beaucoup d’états généraux de la gouvernance mais je pense qu’il faut des états généraux de l’économie”, suggère le consultant du Fmi, invité de l’émission Objection de ce dimanche sur Sud Fm. Il ajoute: “Il y a des choix économiques extrêmement difficiles à faire dans tous les domaines. Quel est la politique de prix qu’on doit maintenir? Quel est l’équilibre à maintenir entre les défavorisés et les moins défavorisés?”

Et surtout, signale le Pr Mbaye, “éviter de privilégier les groupes les plus audibles au détriment des autres”. “Par exemple prenons le cas du secteur privé: au Sénégal 97% des entreprises privées sont informelles, personne ne les entend et elles ne sont dans aucune organisation patronale” et ce sont elles qui sont lésées.

Avec Seneweb

Related posts

A HANDA, DANS LA RÉGION DE LOUGA, PLUSIEURS HECTARES DE CULTURE DÉVORÉS PAR DES CHENILLES

waladounyati

PRES: Le Fmi salue une «mise en œuvre solide et transparente»

waladounyati

PLUS DE 2.200 MILLIONS DE DOLLARS US TRANSFÉRÉS PAR LES MIGRANTS SÉNÉGALAIS EN 2017

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !