Religions et spiritualité

SÉRIE SUR L’ANTECHRISTE DADJAL – Episode 16 : La victoire éclatante de l’Imam al Mahdi

Désormais, Dajjal devient premier ministre à l’âge de trente- trois ( 33) ans et commence son travail. Il passe le premier mois de sa fonction à recevoir des coups de fil de la part des dirigeants de quelques autres pays qui le félicitent et lui font savoir que les accords signés avec Imam Al Mahdi, concernant le commerce international, sont tous annulés. Dajjal obtient alors gain de cause après trois années passées à la Knesset à convaincre ces dits pays. Il passe ce premier mois à savourer sa victoire.

C’est  ainsi que certains des observateurs qui sont neutres politiquement et qui ont plus d’influence, lancent l’alerte au niveau de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en ces mots : ‘’ vu comment la situation du monde commence à  se profiler, ce dernier pourrait subitement sombrer si on n’ agit pas rapidement car Dajjal, en tant que premier ministre, nourrit une haine contre l’ Imam Al Mahdi. De plus, Dajjal a revendiqué être le prophète ‘Îsa et  détient un pouvoir mystique extraordinaire. Imam Al Mahdi aussi, qui est le Amiroul Mouminin, a un pouvoir mystique puissant. Si vous ne l’organisez pas à temps, on ne parlera pas des accords mais du monde entier qui va sombrer dans le chaos. Puisque vous êtes neutres dans cette situation, vous devez trouver des solutions.”

Le sécrétaire général de L’ONU  salue cette initiative et voit que c’est une bonne chose. Effectivement, les observateurs ont raison car si personne n’agit, ils pourraient le regretter .

L’ONU décide alors d’organiser ce que l ‘on appelle une conférence de paix dans son siège où tous les grands dirigeants du monde sont invités, y compris Dajjal. Une lettre d’invitation est aussi envoyée à l’Imam Al Mahdi. Cependant, lorsque les américains  sont informés de cette invitation, ils disent qu’ils n’accepteront plus que l’Imam Al Mahdi pause les pieds sur  le sol américain, parce que tous les accords avec lui ont été annulés; mais en réalité, cette décision d’interdire la venue d’Imam Al Mahdi aux Etats-Unis a été juste pour faire plaisir à Dajjal, mais  l’ONU n’a pas approuvé cette décision. Malgré tout, la conférence de paix a été maintenue.

Le jour de la  conférence de paix arrive, tous les grands dirigeants du monde sont présents, de même que Dajjal qui entame  son premier mois à la tête de la primature.

Dans l’introduction de la conférence, ont leur fait savoir que : ’’on préférerait que l’Imam Al Mahdi soit présent mais puisque les américains lui ont interdit leur territoire, que chacun tienne un discours allant dans le sens de la paix”. Tous les dirigeants tombent d’accord et chacun tient un discours de paix comme prévu.

Lorsque vient le tour de Dajjal, il monte sur la tribune, sous le regard attentif des autres dirigeants et avec la diffusion en direct sur les chaines de télévision. Dajjal soulève dans son discours les accords signés entre l’Imam Al Mahdi et les pays mais aussi les raisons pour lesquelles il s’est donné la peine de  faire annuler ces accords qu’il juge mauvais. Il dévoile aussi sont point de vue sur le commerce international et la manière dont il devrait être déroulé, avec les bénéfices qui doivent revenir à eux (Israël) et les pays occidentaux.

Selon lui, l’Imam Al Mahdi doit subir un embargo, de même que ses alliés. Dajjal termine son discours en traitant l’Imam Al  Mahdi d’imposteur.  Il est clair donc, par son discours, que Dajjal ne veut pas la paix.

Après ce discours belliqueux de Dajjal, s’installe une déception chez les dirigeants. Ce qu’ils voulaient est que Dajjal fasse un discours de paix puisque la page était tournée. De plus , les chaines de télévision relayaient en direct la conférence, donc l’Imam Al Mahdi devrait suivre le discours de Dajjal ; et ils se demandent comment l’Imam Al Mahdi allait réagir suite à cela.

Quand la conférence est terminée, Dajjal s’approche d’un sénateur républicain et lui dit : ” j’ai eu l’ échos que l’ Imam Al Mahdi a failli être présent à la conférence et qu’on allait se croiser ici mais vous avez fait une grande erreur!” Le sénateur lui demande pourquoi ? Dajjal lui répond: “Parce que vous lui avez refusé le visa juste parce que vous avez annulé les accords mais si vous étiez plus intelligents, vous l’auriez laissé venir ici pour l’arrêter. Ainsi, il ne sortirait plus et tout le monde serait en paix.” Le sénateur quant à lui, trouve cette idée brillante. Dajjal lui dit : “En tout cas, je vais retouner chez moi mais essayez d’organiser cette arrestation”. Le sénateur lui dit qu’il est d’accord.

Dajjal retourne ainsi à Jérusalem en laissant le  sénateur républicain travailler sur cette arrestation avec ses contacts et le lobby juif. Un jour, pendant que l”Imam Al Mahdi est à Médine, assis avec ses compagnons, il reçoit subitement un message. Un des compagnons se déplace pour regarder le message et remarque que celui-ci vient du cabinet du vice-président des Etats-Unis. Ce message intrigue un peu le compagnon qui le lit car il y est écrit que l’Imam Al Mahdi est invité aux Etats-Unis et dans le message, figure un numéro de téléphone pour joindre directement ceux qui l’ invitent. Le compagnon apporte le numéro et le donne à l’Imam Al Mahdi qui lui demande d’appeler directement le numéro.

Quand le téléphone sonne du coté du sénateur  républicain, il décroche et dit à l’ Imam Al Mahdi :” Nous nous sommes rendus compte que la manière dont les accords ont été annulés est incorrecte . Le fait de vous interdire de venir à la conférence est aussi une chose que nous regrettons. De ce fait, nous voudrions que vous preniez 48H pour venir aux Etats-Unis afin que nous puissions réparer ces erreurs. Même si cela demande de signer un autre accord aussi, nous allons le faire. L’Imam Mahdi leur demande : “Quel jour? “. Le sénateur lui communique le jour. L’ Imam lui dit : ” D’accord, je viendrai.” puis raccroche le téléphone. Les compagnons qui sont avec lui à Médine demandent s’ils doivent se préparer pour l’accompagner. Il leur dit :” Non, je vais y aller seul.” Les compagnons lui demandent pourquoi y aller seul, il leur répond : ” Parce que c’est un piège.” Les compagnons lui disent :” Même si c’est un piège, nous pouvons tous y aller ensemble”. L’ Imam Al Mahdi leur dit de nouveau :”Non, je sais pourquoi j’ai accepté cette invitation malgré le fait que ce soit un piège, je vais y aller seul.”  N’ ayant pas le choix, les compagnons acceptent de le laisser y aller seul.

La veille de la visite, l’ Imam Al Mahdi prend son Jet privé en partance pour les États – Unis  et dit à son pilote de reprendre tout de suite les airs en direction de Médine dès qu’ils arrivent à destination. Il explique au pilote que cette visite est un piège. Le pilote se met alors d’accord avec lui.

Une fois arrivé à l’aéroport et après l’ attérissage du jet privé, L’Imam Al Mahdi aperçoit une rangée de vingt personnes, tous  vêtus de costume noir. Certains d’entre eux portent même des gilets pare-balles et appartiennent à la FBI. L’ Imam Al Mahdi descend alors du jet privé et le pilote reprend les airs comme prévu.

Le sénateur républicain  se rapproche de lui, le salue et fait un signe aux vingt personnes qui se rapprochent ainsi de l ‘Imam Al Mahdi. Ce dernier leur demande ce qui se passe et ils répondent :”On a reçu l’ordre de vous escorter en détention.” L’ Imam Al Mahdi leur dit :” Mais pourquoi une détention? je croyais que j’étais ici pour signer un autre accord.” Ils disent qu’ils ont reçu l’ordre. L’ Imam Al Mahdi leur dit qu’il est d’accord pour les suivre. Il se retourne ensuite vers le sénateur républicain et lui demande :” c’est vous qui avez donné l’ordre, votre bureau ou la décision vient de la haute autorité ? ” Le sénateur lui répond : ” En tout cas, on a pas le choix. Il faut que vous coopèrez pour qu’on vous escorte en détention provisoire pendant 72 H, ensuite on verra la suite.” L’Imam Al Mahdi lui dit : ” Incha Allah, vous avez dit 72 H mais je pense que je ne vais même pas dépasser 10 H de détention ”.

L’escorte accompagne ainsi l’Imam Al Mahdi jusqu’à une cellule de presque deux mètres carré où on trouve juste une chaise. Il entre dans la cellule et s’assied. Lorsque celui qui dirige l’escorte se retourne pour partir, l’Imam Al Mahdi l’appelle et lui dit :” Dans trente minutes, vous allez revenir ici pour me demander une solution. Ce dernier lui lance un sourire sans rien dire et sort de la cellule.

Aussitôt après que le dirigeant de l’escorte partit, apparaît le Prophète Seydi Ahmad (saws) sous la forme d’une  lumière blanche splendide qui dit à l’Imam Mahdi : ” Récite sept fois : ya Allahou koun fa yakoun.” Soudain on assiste à un séisme entre washington, Californie et New York. La terre se met alors à trembler.

Le dirigeant de l’escorte revient dans la cellule en courant et demande à l’Imam Al  Mahdi ce qui se passe? Il lui répond : ” je ne sais pas !” Le dirigeant lui dit : ’’n’est t-il pas à cause de ton arrestation ? “ l’Imam Al Mahdi lui répond de nouveau : “Ah je ne sais pas ! ” C’est ainsi que les tremblements de terre continuent, en s’arrêtant par petits moments  pour reprendre de nouveau.

N’ayant plus de solution face à ces séismes, le sénateur américain revient dans la cellule où se trouve l’Imam Al Mahdi et lui dit : ” l’agent du FBI qui vous a ammené ici m’avait averti, vous  lui avez dit tout à l’heure qu’il allait revenir. Maintenant ce que l’on veut est que cela s’arrête et que vous sortez de la cellule. Un jet privé sera mis à votre disposition pour que vous retournez à Médine. L’Imam leur répond : ” oui, cela peut être une solution en tout cas.”

Ils font sortir l’Imam Al Mahdi et trouvent un jet privé en moins de deux heures pour qu’il retourne à Médine. Il leur dit : ” je refuse de monter sur ce Jet car il est piégé. Il va exploser en cours de vol ; dorénavant, finis les protocoles et les voyages en jet privé. Nous sommes au stade de dévoilement de pouvoir  mystique “. Il récite encore sept fois “Ya Allahou Koun fa yakoun” et disparait devant eux.

Subitement après, les compagnons aperçoivent l’Imam Al Mahdi en train de venir à Médine.Toutes les télévisions braquent leurs caméras  vers lui car ils étaient au courant de son arrestation.

Le monde islamique jubile en criant Allahou akbar et en brandissant les drapeaux.

Quand Dajjal  eut échos de l’événement, il devient furieux en disant qu’ils voulaient anéantir l’Imam Al Mahdi alors que l’effet inverse s’est produit, on lui a offert une victoire éclatante grâce à cette tentative d’arrestation. Il décide alors de prendre une autre décision.

Nous vous donnons rendez-vous pour la suite dans le prochain épisode.

Ce récit est entièrement tiré des enseignements de notre vénéré guide Mawlaya Seydi Mouhamed El Cheikh.

DESK RELIGION ET SPIRITUALITÉ

Related posts

LA NOTION DU NEANT

admin

LE DIAGNOSTIC DE L’ÂME

waladounyati

SÉRIE SUR L’ANTÉCHRIST DAJJAL -EPISODE 6 : DAJJAL DÉCIDE DE SON AVENIR

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !