International

Première audience pour un ex-rebelle centrafricain devant la CPI

Mahamat Said Abdel Kani sera jeudi pour la première fois devant le juge de la Cour Pénale internationale.

L’ancien chef de guerre de la Séléka en Centrafrique, arrêté à Bria, et remis à la CPI dimanche par les autorités de son pays devra répondre des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

Jeudi, il sera notamment informé des charges portées contre lui, ainsi que de ses droits conformément aux statuts de la CPI.

L’audience portera aussi sur la vérification de son identité et la langue à utiliser pendant la procédure.

Mahamat Said Abdel Kani faisait l’objet d’un mandat d’arrêt émis par la CPI depuis 2019 sous scellés. Il est accusé d’avoir commandé les troupes de la Séléka à Bangui entre mars 2013 et janvier 2014, lors du conflit entre cette milice les anti-balaka.

Fatou Bensouda, la procureure de la CPI, avait salué ‘’ le transfert du transfert du suspect Mahamat Said Abdel Kani, à la Cour pénale internationale, afin qu’il soit poursuivi pour ses crimes présumés.’’

AFRICANEWS

Related posts

L’Iran frappe des bases abritant des soldats américains en Irak

waladounyati

Trump évoque une nomination «sans délai» d’un nouveau juge à la Cour suprême

waladounyati

Pandémie: l’ONU critique le durcissement de la censure en Chine et d’autres pays d’Asie

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !