Sociétés et traditions

Révélations sur le prédateur sexuel de l’Institut Al Khouda de Yeumbeul : “Il a fait au moins 3 victimes”

Le propriétaire et directeur de l’institut islamique Al Khouda de Bène Baraque, sis dans la commune de Yeumbeul Nord, a fait de graves révélations sur le prédateur sexuel, enseignant au sein dudit établissement. Selon M.Kandji, Abdoulaye Diallo livré à la police après avoir été surpris sur une fillette de 9 ans, n’était pas à sa première tentative. Le mis en cause, âgé de 29 ans, aurait fait, au moins, trois victimes, toutes des mineures, dont deux en l’espace de 24 heures.

 «Abdoulaye Diallo frottait son sexe contre celui de ma petite-fille, A.L, élève âgée de 9 ans», a déclaré le directeur de l’établissement dans les colonnes de Libération.

Un enseignant de l’établissement B.Sow conforte le directeur dans ses allégations, puisqu’il dit avoir surpris le mis en cause dans la chambre de repos des enseignants, assis sur le lit, la petite A.L entre ses jambes. 

Interrogée, A.L ​a raconté que :  « Lorsque je l’ai rejoint dans la chambre des professeurs, il m’a mise sur ses jambes et a commencé à me tripoter le corps. Il a, par la suite, sorti son sexe, rabaissé son pantalon et s’est mis à le frotter contre mon vagin ».

F. S, une élève de 8 ans, embauche la même trompette. Elle a expliqué que le mis en cause a tripoté son sexe avant de la laisser partir.  «J’ai réussi à m’échapper quand il a commencé à me tripoter…», a-t-elle soutenu.

Une autre présumée victime du nom de A.S de renchérir : « Moi, c’est hier (ndlr, 31 mars) qu’A. D. m’a attiré dans la chambre des enseignants qui se trouve au 1er étage. Il m’a fait entrer à l’intérieur, s’est couché sur le lit et m’a étalée sur lui et a commencé à me tripoter… ».

Arrêté puis interrogé, le présumé bourreau des filles a avoué son forfait sur certaines filles et a réfuté sur d’autres. : «Pour A.L, c’est vrai. Je ne sais pas ce qui m’a pris. Mais pour les autres, je réfute les faits…».

PRESSAFRIK

Related posts

Inde: décrue au Kerala, bilan à plus de 400 morts

admin

Afghanistan: fin de l’attaque d’un ministère à Kaboul, au moins deux morts

admin

L’ancien président Jacques Chirac est mort

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !