Santé et bien-être

“Actuellement 99% des cas de grippe vont être positifs s’ils sont testés au Covid-19” ( Dr Khardiatou Diallo Gaye)

Spécialiste des maladies infectieuses et tropicales, Dr Khardiatou Diallo Gaye a fait le point de la situation au CTE de Fann ( Centre de traitement des épidémies), de la grippe qui sévit dans le pays et la situation au CTE de Fann.

Dans un entretien avec “L’AS”, Dr Khardiatou Diallo Gaye a soutenu que les cas de grippe actuellement, s’ils sont testés au Covid-19, vont être positifs. “Nous sommes au mois d’août et actuellement, il n’y a pas de grippe. Tout ce que l’on voit, ce sont des personnes atteintes de Covid-19. Personne ne fait de tests, mais si on s’aventurait à faire des tests, 99% des cas allaient être positifs. Ce n’est pas de la grippe, soit c’est le paludisme, soit c’est le coronavirus“, a dit le spécialiste des maladies infectieuses et tropicales.

Selon Dr Khadidiatou Diallo Gaye, avec le mode de contamination, ce n’est pas le paludisme. “Dans une maison, on peut voir 3 à 4 personnes tomber malades, c’est le Covid-19“, a-t-elle soutenu.

Le responsable du CTE de l’hôpital Fann est revenu sur la différence entre la grippe et le coronavirus. D’après elle, “ils ont les mêmes symptômes, c’est pourquoi on ne peut pas faire la différence entre les deux. Actuellement, nous ne pouvons pas parler de grippe car nous ne sommes pas en saison de grippe. Ils ont les mêmes signes sauf que pour la Covid-19, il faut une détresse respiratoire avec une toux beaucoup plus accentuée“. 

“Je ne me rappelle pas avoir un lit disponible (dernièrement)”
Le spécialiste des maladies infectieuses indique la situation au CTE de Fann est alarmante. “Au CTE de Fann, nous avons des patients qui sont sous oxygène, nous sommes pleins 24/24. Quand on sort des patients guéris, il y a déjà des patients qui attendent. Quand on a un décès, il y a des patients qui attendent. Je ne me rappelle plus avoir un lit disponible. Nous avons fait une extension de 24 lits le lundi, c’était plein, pour vous dire que la situation est alarmante”, a-t-elle dit.

Dr Khardiatou Diallo Gaye souligne que la plupart des patients sont des jeunes d’âge inférieur à 50 ans, jusqu’à 25 ans. “Ce sont des jeunes qui n’ont pas été vaccinés. Nous avons aussi des personnes âgées qui n’étaient pas vaccinées“, a-t-elle fait savoir.

PRESSAFRIK

Related posts

COVID-19 : UN RECORD DE 18 DÉCÈS ENREGISTRÉ LUNDI

waladounyati

En grève – La santé paralysée pour 72 h à partir de mardi

admin

COVID-19 : 393 NOUVELLES INFECTIONS ET 12 DÉCÈS

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !