Ce que je pense

Records de parrainages pour BBY: Quand l’engouement autour du candidat Amadou BA fait peur à la presse de Bougane et de YAW !

Les élections présidentielles du 25 février 2024 s’annoncent cruciales pour la République du Sénégal. En effet, une première fois dans l’histoire du pays , un Premier Ministre est désigné candidat aux joutes présidentielles par sa coalition. Comme le dit le Doyen El Hadj Hamidou KASSÉ : « nous sommes dans la saison des inédits ». « Situation exceptionnelle mesure exceptionnelle! », dit-on Ainsi, depuis sa désignation comme candidat de la Grande Coalition Benno Bokk Yaakaar, le Premier Ministre Amadou BA bénéficie d’un engouement sans commune mesure de militants, sympathisants ou de populations qui magnifient sa loyauté, sa rigueur et son sens élevé du travail.

Amadou BA devient ipso facto le symbole de la continuité de l’émergence entamée par Son Excellence Monsieur le Président Macky SALL depuis 2014 avec l’avènement du PSE. Étant un des maîtres d’œuvre de ce plan structurant qui doit conduire le Sénégal à l’émergence totale à l’horizon 2035, Amadou BA, en synergie avec les acteurs concernés; travaille sans relâche pour la mise sur pied du Plan d’action prioritaire (PAP 3) du PSE. Comme son mentor le Chef de L’Etat, Amadou BA est dans « le temps de l’action » comme l’attestent ces dernières sorties avec les lancements des travaux routiers pour la région de Dakar ce samedi au terrain Acapes ou le conseil interministériel consacré à l’agriculture avec l’augmentation du prix d’achat de l’arachide à 280 F et des nombreuses facilités accordées aux paysans.

Côté politique, que dire des tournées économiques qu’il a effectuées dans les régions de Saint Louis, Louga et de Thiès où il a bénéficié de l’adhésion massive des populations locales. Concernant les parrainages, c’est le même constat qui est noté avec l’implication de tous les acteurs majeurs de la Grande Coalition Benno Bokk Yaakaar. Ce n’est un secret de polichinelle, BBY est un baobab du landernau politique sénégalais qui règne en maître depuis 2012. Malgré la perte de quelques feuilles mortes, l’arbre géant demeure plus que jamais résistant et s’acquiert de nouvelles branches avec l’adhésion de nouveaux mouvements qui se greffent au sein de l’arbre géant.

De même que d’autres mouvements satellites qui viennent se couver sous l’ombre du Géant Baobab. À cet effet, le Bby de 2019 ne peut être celui de 2023 car sa population électorale a nettement évolué. Par conséquent , c’est tout à fait logique que le nombre de parrainages puisse être à la hausse en l’espace de 4 ans. Sur ce, la presse couchée de Bougane et de YAW font de preuve de malhonnêteté intellectuelle en essayant de nier les chiffres du quotidien Le Soleil qui n’a fait que rappeler les faits.

Comme le dit Charles Prestwich Scott (1846-1932), journaliste britannique, fondateur du Manchester Guardian: « Les faits sont sacrés mais le commentaire est libre ». Pour étayer cela, tous les leaders qui ont déposé des parrainages ont reçu un quitus dûment rempli par la commission pôle parrainage dont je salue l’excellent travail effectué par l’honorable député le jeune Abdoul DIAGNE. L’ancien patron du MEER abat un travail de fourmi nuit et jour depuis le début des parrainages avec toute la clarté qu’il faut. Même son de cloche pour les délégués régionaux qui aident dans la collecte des dossiers. En somme, l’opposition a une peur bleue oups marron de cette déferlante autour du candidat Amadou BA qui pourrait se retrouver en définitive avec la Bagatelle des 4 millions de parrains. Enfin, ils se créent des excuses pour leur cuisante défaite au soir du 25 février 2024 car Amadou BA est actuellement dans le cœur des sénégalais.

Related posts

Mouhamadou Lamine DIALLO, tu permets !

waladounyati

La belle vie ! (partie 2) : la réalité humaine-la sociologie.

admin

Le PM Amadou BA, symbole de la résilience et du stoïcisme

waladounyati
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !