Ce que je pense

Le PM Amadou BA, symbole de la résilience et du stoïcisme

“La véritable grandeur d’un homme ne se mesure pas à des moments où il est à son aise, mais lorsqu’il traverse une période de controverses et de défis.”Cette boutade de Martin Luther King Jr a tout son sens aujourd’hui vu les derniers soubresauts du landernau politique sénégalais.
En effet, tout est parti des accusations rocambolesques et diffamatoires des partisans du PDS qui accusent éhontément le digne Premier Ministre Amadou BA d’avoir fomenté un coup de Jarnac contre Karim WADE.
D’ailleurs, dès les premières lueurs des contestations marquées par le saisissement du Conseil Constitutionnel par Thierno Alassane SALL sur le cas de Karim WADE, les thuriféraires de WADE fils, y compris lui-même ont jeté l’anathème sur Amadou BA en insinuant qu’il a actionné TAS. Que nenni!!! Ainsi, Amadou BA serait aussi puissant pour faire des injonctions aux candidats de l’opposition pour s’attaquer à d’autres entités de cette même opposition en perte de vitesse et de programmes bien définis pour les populations sénégalaises.
TAS qu’on l’aime ou pas, personne ne doute de sa probité morale et de sa constance depuis qu’il a rejoint les rangs de l’opposition.
Ce qui est clair est que la personne de Amadou BA gêne pas mal de personnes tapies dans l’ombre car elles n’aiment ni sa constance, son intégrité morale et son sens élevé pour servir l’Etat dans toute sa rigueur.
En somme, Amadou BA est un Commis de l’Etat et s’engage depuis plus de 30 ans à servir notre République dans la plus grande dignité mais aussi dans la plus grande résilience et stoïcisme malgré les coups bas venant de l’intérieur comme de l’extérieur.
En vrai Homme d’Etat, Amadou BA ne s’occupe pas de détails.
Il s’est toujours inspiré des enseignements de nos guides religieux à l’image de Serigne Mountakha qui lui disait “Sa Kilifa da nga koy bayi sa bop bayiko bopam” ( Il faut se soumettre à l’autorité de son supérieur et le laisser à son libre arbitre) .
Par contre, si on revient aux derniers événements de ce début du mois de février, on ne peut se tromper sur la posture d’Homme d’Etat du Premier Ministre Amadou BA; jusqu’à la fin de cette crise marquée par la décision du Conseil Constitutionnel, Amadou BA a agi en véritable Gentleman malgré les coups bas qu’il a subis. Sans pleurnicher, il a rempli avec tact et fermeté sa mission de Premier Ministre et de Chef du Gouvernement pour ne pas remettre le Sénégal dans les gouffres institutionnels de 1962 entre le Président
SENGHOR et Mamadou DIA. À cet effet, il a présidé la conférence internationale des banques centrales sur le changement climatique au nom du Chef l’Etat  le mardi 06 février 2024 au CICAD.
Le lendemain, il a pris part au Conseil des ministres où la confiance du Président de la République lui avait été renouvelée.
Deux jours plus tard, le vendredi 09 février 2024, il a présidé une réunion ministérielle avec les acteurs sociaux.Restant dans ce cadre de concertation avec les acteurs socio-économiques, le Premier Ministre Amadou BA a aussi présidé ce jeudi 15 février 2024 la concertation avec le secteur privé national. Par conséquent, malgré la tension ambiante et les accusations mensongères à son endroit, Amadou BA a toujours gardé son calme et sa sérénité à toute épreuve. Ceux qui ont fourbi ce plan machiavélique ont tous raté leur coup car jusqu’à l’extinction du soleil, ils ne pourront apporter la preuve de leurs allégations infondées. Malgré tout le charivari de la commission d’enquête parlementaire initiée par le PDS aucune once de preuve n’a été fournie sur la culpabilité du Premier Ministre Amadou BA et des membres du Conseil incriminés. Et ce qui est désolant, c’est qu’on puisse reporter une élection sur de simples rumeurs de corruption alors qu’aucune preuve n’a été fournie au préalable. Et à chaque fois, c’est Amadou BA qu’on traine dans la boue avec des accusations aussi grotesques que saugrenues . Mais heureusement, notre homme a fait  preuve de tenue et retenue comme à l’accoutumée. Les débats de caniveaux, ce n’est pas sa tasse de thé.
Ce qui importe pour Amadou BA, en tant que candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar, c’est la satisfaction des besoins des sénégalais.
Lors de ses sorties à l’intérieur du pays, Amadou BA s’est toujours engagé à être le Président pour l’emploi des jeunes et des femmes, à garantir l’accès universel à l’eau et à l’électricité d’ici deux ans, créer des champions nationaux en synergie avec le PAP 3 du PSE, à mettre sur pied une grande banque nationale pour nos compatriotes d’ici et la Diaspora pour la promotion de l’entreprenariat…. La liste est loin d’être exhaustive.
En définitive, Amadou BA est un Homme d’Etat “qui pense aux prochaines générations et non un Homme politique qui pense aux prochaines élections”.

Related posts

La belle vie ! (partie 2) : la réalité humaine-la sociologie.

admin

Records de parrainages pour BBY: Quand l’engouement autour du candidat Amadou BA fait peur à la presse de Bougane et de YAW !

waladounyati

La partie lumineuse de l’intellect.

admin
Chargement....
error: Waladounyati - Contenu protégé !