La Tarikha Tidiane Religions et spiritualité

Sur les traces du Maouloud 2019 (partie 1)

DISTINCTION ENTRE L’ANGE ROÛHOU ET DJIBRIL (a.s)

« …le Seigneur avait délégué une escorte [lors de la naissance du Prophète s.a.w] et le nom de celui qui la dirigeait est ‘’Roûhou’’. C’est pourquoi, chez les exégètes du Coran, ils confondent parfois dans leur interprétation l’ange Djibril à l’ange dénommé Roûhou. Ils le font car Allah (swt) a dit : « Le jour où Roûhou et les Anges se dresseront en rangs, nul ne saura parler, sauf celui à qui le Tout Miséricordieux aura accordé la permission, et qui dira la vérité » (Sourate an-Naba’i 78 verset 38), et ils pensent tous à Djibril alors qu’Il fait référence à Roûhou. Cependant, peu de personnes connaissent Roûhou car c’est un ange qui vit perpétuellement dans une retraite spirituelle. Il ne sort que durant la nuit d’Al Qadr et le jour du jugement dernier.

Le verset : « Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que Roûhou, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle (la nuit) est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube » (Sourate Al Qadr 97 verset 4-5) fait référence à sa sortie dans la nuit de Leylatoul Qadr. Quant au verset : « Le jour où Roûhou et les Anges se dresseront en rangs », il correspond à sa sortie au jour du jugement dernier. Dieu a donné à Roûhou une capacité énorme de sorte que lorsqu’il s’assoira en éventail le jour du jugement, tous les anges réunis, les humains et les djinns, seront concentrés entre ses deux jambes. Les adeptes des tafsîrs confondent donc ces deux anges… ».

(EXTRAIT DES COURS MAGISTRAUX DU MAOULOUD 2019 À MEDINA CHEIKH)

Par MAWLÂYA SEYDI MOUHAMED EL CHEIKH

À SUIVRE

Desk Religion & Spiritualité

Related posts

Charia et haqiqah : les revers d’un rapport incompris

admin

Sur les Traces du Maouloud 2018 Suite 4

admin

Alif, Lām, Mim (sourate 2, Verset 1) – Exégèse selon la 2e dimension.

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !