Religions et spiritualité

SÉRIE SUR L’ANTÉCHRIST DAJJAL -EPISODE 11: DAJJAL ET SON VOYAGE D’AFFAIRE AUX ETATS-UNIS

Partant de la ville de Lod, Dajjal décide  alors de faire son voyage d’affaire en dehors d’Israël. Les États – Unis d’Amérique son sa première destination. Avant d’embarquer vers les Etats Unis, Dajjal joint au téléphone le lobby juif qui s’y trouve. Ce dernier le met en contact avec un sénateur américain qui sera chargé de l’accueillir.

Une fois que Dajjal a foulé le sol des Etats-Unis, le sénateur l’a acceuilli dans un appartement sis à Manhattan. C’est en ce lieu oú le lobby  juif vient le trouver chaque semaine pour discuter, échanger sur des idées et lui demander son avis sur la politique étrangère que mènent les Etats-Unis. Cependant, la remarque faite est que l’avis de Dajjal renvoie toujours à des critiques à l’endroit des accords que les Etats-Unis ont signés avec l’Imam Al Mahdi.

Un jour, Dajjal reçoit en visite dans son appartement, un sénateur démocrate. Il se plaint auprès du sénateur, arguments à l’appui, des accords signés avec l’Imam Al Mahdi et qu’il n’arrive pas à supporter. Après ses propos, le sénateur lui dit :” Ses accords sont tous signés contre le gré des membres du congré mais ce que vous devez comprendre est que, vous, vous ne voyez ces accords que du côté religieux alors qu’ils dépassent l’angle religieux. Actuellement, il s’agit d’un problème de mondialisation économique. Il faut que vous sachiez que l’Imam Al Mahdi représente l’Amirul Muminin de plusieurs pays dans le monde et ces derniers ne ratifient aucun accord en matière de commerce international sans le consulter au préalable. Donc si nous, les Etats-Unis, rejetons les accords de l’Imam Al Mahdi, les pays puissants sous sa tutelle pourraient commencer à boycotter nos produits. Cela pourrait même faire l’objet d’embargo et aboutir à la chute de notre politique économique et dans ce cas, nous ne bénéficierons pas de la mondialisation économique. C’est la raison pour laquelle quand l’Imam Al Mahdi nous propose des accords, nous ne nous occupons pas de l’aspect religieux mais on  y regarde plutôt notre intérêt. Il faut donc que vous considérez que tout ce que nous signons est de notre propre interêt “.

Le sénateur explique ainsi les vraies raisons des accords signés mais ce discours n’arrive toujours pas à convaincre Dajjal car il le rejette catégoriquement. Pourtant, si on analyse bien, ce que le sénateur lui a dit est raisonnable parce que l’Imam Al Mahdi est avec l’Arabie Saoudite. Il séjourne la plupart du temps entre la ville de la Mecque et celle de Médine. Il devient alors encore plus  incontournable car il a réussi à établir une alliance entre l’Iran et l’Arabie saoudite. Il faut savoir que l’Iran avait une idéologie Chiite qui considérait que l’Imam Mahdi serait leur douzième Khalif, contrairement aux sunnites; puisque l’Imam Mahdi est apparu et que tous les musulmans se sont ralliés à lui, l’Iran n’a eu aucun choix que de rallier lui aussi. Ce ralliement concerne aussi d’autres pays comme l’Irak, la Turquie, le Pakistan, l’Indonésie qui ont tous l’Imam Al Mahdi comme Amirul Muminin. Ce dernier leur inculque une seule idéologie : ” Le problème ne se situe pas entre chiites et sunnites. Avant tout, nous sommes des musulmans donc le problème concerne l’Islam. Si nous croyons tous en un Seul Dieu et que nous avons un seul prophète, Seydi Ahmad saw, donc rien ne devrait nous diviser. Nous devons être en mesure de nous assoir autour d’une table et de discuter de l’intérêt de la société musulmane et mettre à coté les intérêts personnels.”  C’est avec ce discours unificateur que les pays comme l’Iran, l’Arabie Saoudite et la plupart des pays arabes se sont mis d’accord avec l’Imam Al Mahdi et l’ont reconnu comme Amirul Muminin. L’ Imam Al Mahdi dirige donc des Etats qui ne prennent aucune décision sans lui demander d’abord son aval. Ainsi, quand ces pays dirigés par l’Imam Al Mahdi viennent avec leurs accords dans un autre pays, la seule  solution est de les signer sous peine de se confronter à des ripostes comme l’a bien dit le sénateur démocrate à Dajjal ; ces ripostes sont soit un embargo, soit le boycott de leurs produits et cela pourrait fragiliser leur économie. Donc tous les accords signés par ces pays comme les Etats Unis, sont de leur propre intérêt.

Malheureusement, avec tous ces arguments, Dajjal ne parvient toujours pas à être convaincu  malgré les huits longs mois durant lesquels il a séjourné à Manhattan. Quand il s’est rendu compte qu’il n’obtiendra pas ce pourquoi il est venu aux Etats-Unis, c’est – à – dire la plaidoirie du congré en sa faveur, il décide alors de retourner en Israël, à la ville de Jérusalem afin de préparer les élections législatives qui sont en vue.

Une année après que Dajjal soit retourné en Israël, viennent les élections législatives. De ses 25 ans, à la tête du Front National Juif, il se heurte à un adversaire de taille qui est le parti Likoud. Le Likoud véhicule  un message de paix et de justice mais aussi la place importante qu’occupe l’économie. Dans la même lancée, le Likoud défend les accords signés avec la Palestine car il estime que c’est le bon choix et que l’état actuel du monde va  avec ces accords. En plus, si ces accords n’étaient pas signés, Israël serait peut-être étouffé économiquement ou même faire l’objet d’embargo ; les produits pourraient ne pas être vendus comme cela se fait actuellement. Ceci est le discours véhiculé par le parti Likoud durant leur campagne, tandis que Dajjal véhicule le contraire. Le contenu de son discours est axé sur le refus des accords signés, sur la personne de l’Imam Al Mahdi et sur la domination que devrait exercer le peuple juif.

Finalement, quand les élections sont arrivées, le peuple à prêté plus d’attention au Likoud qu’au Front National Juif. À l’issue du scrutin, le Likoud a obtenu cinquante (50) députés et Le Front National Juif ne s’en est sorti qu’avec quinze (15) députés. Ce résultat cause une grande déception chez Dajjal car il croyait qu’il allait avoir la majorité devant son ancien parti qu’est le Likoud . Il ne peut alors que sièger à la Knesset étant le leader du Front National Juif mais reste impuissant face aux accords et projets de loi car il n’a pas la majorité. Pendant ce temps, au sein de la Knesset, les accords en faveur de la Palestine et du monde musulman continuent d’être imposés et signés.

Dajjal et les députés de son parti restent alors dans cette atmosphère d’impuissance à la Knesset pendant quatre années à l’issue desquelles il Dajjal  devient agé de vingt-neuf (29) ans, moment qui coincide avec la préparation de nouvelles  législatives. Ses conseillers viennent à lui et lui disent : ” nous pensons que vous devriez changer de discours si nous voulons avoir la majorité. Vu l’état actuel du pays et du monde, votre discours  nous fait plutôt reculer mais ne nous fera pas avancer. Même si au fond de vous, vous n’y croyez pas, il faut essayer d’aller à la même direction que le monde car actuellement on ne parle que de ces accords.” Dajjal leur réponds : ” je vais y refléchir mais je ne pense pas pouvoir le faire car je n’y crois pas, je ne suis pas pour ces accords.” Ses conseillers répliquent : “Dans tous les cas, vous devriez y réfléchir si vous voulez que nous ayons la majorité.” À ce moment précis, Dajjal pense  à ce qu’Iblis lui avait dit, c’est – à  – dire retourner à la ville de Lod,  au niveau du puits, à chaque fois qu’il sent que son pouvoir diminue. Il quitte alors Jérusalem et prend quelques jours pour la ville de Lod.

Une fois retourné à Lod, à la matinée du troisième jour, Iblis surgit devant Dajjal et lui dit :” Ceux qui sont avec toi ont raison.Tu dois changer de stratégie pour pouvoir gagner les prochaines législatives car les gens ne veulent pas entendre le discours que tu véhicules. Le premier changement que tu dois opérer est de faire semblant de croire en Dieu, bien vrai qu’on sait que tu ne crois pas en Lui, ce qui est très normal. Il faut en profiter pour revendiquer la mission d’un Prophète. Depuis ton enfance les gens disent que tu es “Massiah” mais c’est toi qui ne le prouves pas; tu te laisses seulement être appelé par ce nom mais tu ne montres pas pourquoi tu es “Massiah”. Quand tu consultes la Bible, il y est inscrit que Massiah est tant attendu. Ses caractères physiques y ont aussi été décrits. Je veux que tu changes ta façon de faire et ton apparence ; va chercher une tunique jaune et porte la!. Utilise la bague magique que je t’ai donné pour changer tes cheveux crépus en cheveux longs jusqu’à tes épaules. Quand tu sortiras, tu diras que c’est toi le prophète ‘Īsa (Jésus). Certes ils diront que tu crois en Dieu étant prophète mais cela ne doit pas te déranger, ce sera juste une question de stratégie pour les prochaines élections législatives. Tu essaieras de prouver que tu es Massiah, ainsi ils se focaliseront plus sur  la prophétie que tu prêcheras au détriment des accords dont tu t’opposes. Quand tu feras ceci, tu verras que tu vas réussir aux élections à venir.” Dajjal accepte ainsi ces recommandations d’Iblis et décide alors de participer aux élections tout en essayant de se faire passer pour le prophète ‘Īsa (Jésus).

Nous vous donnons rendez-vous au prochain épisode pour voir oú Dajjal ira avec sa stratégie de se faire passer pour le prophète ‘Īsa (Jésus).

Ce texte est tiré intégralement des enseignements de Mawlaya  Seydi Mouhamed El Cheikh.

Mohamed Diack

Desk Religion et Spiritualité

Related posts

La confrérie Tidjane : un moyen de lutte efficace contre l’extrémisme islamiste

admin

Ce que l’on ne vous à jamais raconté sur l’histoire de Khadir

admin

L’INTERROGATION DES ANGES

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !