Réflexions

Sénégal : qu’en est-il de la gouvernance sobre et vertueuse ?

Un président qui profite de la crise du coronavirus pour enrichir les hommes d’affaire de sa cour.  Importation de gel hydro alcoolique, importation du riz destiné à l’aide alimentaire, transport du riz à l’intérieur du pays, tous ces marchés sont attribués à des membres de la mouvance présidentielle en foulant au pied toutes les règles d’éthique et de morale.

L’on comprend maintenant pourquoi l’opposition sénégalaise s’est abstenue de voter la loi d’habilitation qui permet au Président de la République de légiférer par ordonnance, car c’est la porte ouverte à toutes les dérives. Mais ceci n’est pas surprenant puisse que pendant huit ans les scandales ont rythmés le régime marron beige : Bradage du pétrole, des ressources minières tels le zircon, le phosphate et l’or, les scandales NECOTRANS, Arcelor Mittal, Bictogo, Building administratif, cités ministérielles de Diamniadio, AHS, SONATEL, centre de conférence Diamniadio, carburant frelaté, scandale sur la confection des cartes d’identité biométriques, nationalisation de SUNEOR et TRANSRAIL, remises gracieuses d’impôts, amnisties fiscales et non-reversement des impôts par l’Assemblée nationale, scandale du TER(Train Express Régional) la réfection du building administratif à hauteur de 39 milliards, l’ affaire Ptrotim , Arcelor Mital…

Dans un pays où les corps de contrôle comme : l’Inspection générale d’Etat (IGE), la Cour des Comptes, la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (CREI), la Cellule nationale de traitement des Informations financières (CENTIF), l’Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP), Direction centrale des Marchés publics (DCMP) l’Office national de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) sont tous réduits à leur plus simple expression , par conséquent ce n’est pas une surprise de voir le système de mal gouvernance perdurer au Sénégal .

On nous nous rabâche souvent qu’il faut faire l’union sacrée autour du Président à cause de la pandémie du Covid-19, mais  ces scandales en répétition cette union s’est complétement effritée…

Alioune Assé Seck

Related posts

Un dessert qui desserre plus qu’il ne sert!

admin

L’AFRIQUE UN CONTINENT RICHE MAIS APPAUVRI

admin

Covid-19 : l’homme et la nature, un couple ancien, mais improbable

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !