Religions et spiritualité

Le zikr

Cultivé principalement au sein de la communauté soufie, le zikr est un pilier fondamental dans l’existence de l’Homme et sans nul doute indispensable à son élévation spirituelle.
En réalité, l’origine du zikr remonte depuis Al Bast où la Lumière du Prophète (psl) effectuait le zikr autour d’Allah (swt). Le zikr a été exhorté par Dieu dans le coran à plusieurs reprises dont le verset le plus connu est : « En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Et en vérité le Zikr d’Allah est plus grand (inna alssalata tanha ‘ani alfahsha-i waalmunkari, walathikru Allahi akbaru) » (sourate 29 verset 45). Allah (swt) initie la prière qui permet de sortir le croyant des péchés proscrits pour le diriger vers des actes agréés. Ensuite IL fit succéder le zikr à la prière car il cumule les bienfaits issus de celle-ci en plus de la lumière provenant de la pratique du zikr et enregistré dans l’âme de l’adepte : « Allah est la Lumière des cieux et de la terre […] Lumière sur Lumière. Allah guide vers Sa Lumière qui Il veut. Allah propose aux Hommes des paraboles et Allah est Omniscient. » (Sourate 24, verset 35). Cependant, l’indubitable valeur du zikr reste méconnue par un grand nombre de musulmans.
Comment le Zikr se définit-il ?
Le mot zikr se traduit de l’arabe littéraire par « se rappeler, se souvenir de Dieu ».
Plusieurs occasions peuvent s’offrir au croyant pour se souvenir de son créateur. À travers des moments de méditation sur les diverses réalités qui l’entoure, sur le monde Chahada (terrestre), les Haqiqa (réalités divines) ou même sa propre existence et bien d’autres encore. L’on peut aussi évoquer le zikr lorsque le croyant participe à une discussion qui l’incite à se rappeler de Dieu, ou aussi à une causerie qui y renvoie ainsi qu’à toute autre situation qui se rattache au domaine de Dieu. Allah (swt) a organisé toute l’existence du monde Chahada autour du zikr. Même la faune, la flore ainsi que les êtres inanimés effectuent le zikr.
Le zikr englobe donc un vaste domaine rempli de mystère.
Ressentir et entretenir sa relation et son adoration envers Allah (swt) dans toutes les circonstances de la vie doit être l’objectif primordial de chaque croyant et le moyen le plus efficient pour y parvenir est de s’adonner à la pratique du Zikr : « Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ?» (Sourate 23, verset 115).
Cependant, peut-on traiter toute pratique du zikr de manière égale? En d’autres termes, peut-on dire que le résultat du zikr est identique à tout individu peut importe son degré spirituel ?
Non, car la notion de dimension existe dans le domaine du zikr et ces dimensions sont corrélées au degré spirituel atteint par celui qui le pratique.
Quelles sont ces différentes dimensions ?
Dieu à énoncé trois dimensions du Zikr à travers le coran :
1. Zikr Nassihat : la globalisation par le zikr : « Et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez » (sourate 62 verset 10);
2. Zikr Oulûhiyat : l’élévation par le zikr : « Et en vérité le Zikr d’Allah est plus grand » (sourate 29 verset 45);
3. Zikr Tajjalliyât : la rédemption par le zikr : « N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs? » (Sourate 13 verset 28);
4. Zikr Rahmati : Ce zikr provoque la vibration du Trône (Al Arch) mais ne sera pas développé dans ce présent article.
Le domaine du zikr englobe donc plusieurs dimensions et certains savants qui ont une science complète et éclairée sur le sujet peuvent enseigner les degrés de chacune de ces dimensions.
Mawlâya Seydi Mouhamed El Cheikh, le plus grand des savants de notre époque, a enseigné ces différentes dimensions.
La première est la dimension du Zikr qualifiée de Nassihat qui renvoie à la prière, aux invocations après la prière, aux formules comme par exemple Istighfar ou La ilaha illa Allah mais dont la dimension est limitée seulement au monde Chahada et rétribuée par des bienfaits liés à l’acte en soi. C’est une dimension pratiquée par une personne ayant foi en l’existence de Dieu, en ses réalités et respectant toutes les pratiques reliées à l’Islam mais qui n’a aucune certitude que son Zikr soit accepté. Elle nourrit simplement l’espoir qu’Allah (swt) accepte son zikr. Cette forme de zikr représente la dimension la plus basse car le croyant vit dans l’incertitude.
La dimension du Zikr qualifiée de Oulûhiyat renvoie à la garantie de Mawlâya Cheikh Ahmed Tidiane Chérif (rta). C’est un zikr pratiqué avec la certitude absolue qu’il sera accepté et il se manifeste chez la personne qui le pratique par la présence d’une lumière dans l’âme, reflétée par l’amélioration du comportement, des qualités, des connaissances divines ainsi que de l’élévation spirituelle (ex : rêves et visions qui le confortent avec certitude que le chemin suivit mène à Dieu).
Le point caractéristique du zikr Oulûhiyat est le développement de la lumière reliée au pouvoir spirituel (ex : capacité de l’âme à voyager à travers les mondes). La Salatul Fatiha connue pour ces bienfaits inestimables est un zikr Oulûhiyat propre aux adeptes de la confrérie Tidjaniya et pour bénéficier de ses innombrables bienfaits, il faut obligatoirement adhérer à la Tijania. Il faut savoir que le zikr d’une prière sur le Prophète (psl) est accepté par Allah, (swt) en particulier celle de la Salatoul Fatiha utilisée avec autorisation car elle provient directement de la lumière du prophète (Bahrul Nabawiyate) et donc garantie . Ainsi, la personne qui pratique le zikr de la Salatul Fatiha obtient certaines qualités du Prophète (psl). La confrérie Tidjaniya ayant l’exclusivité de cette prière sur le Prophète (psl) est sans nul doute la source principielle d’une lumière intarissable.
Les récompenses liées au zikr Oulûhiyat sont incommensurables et peuvent sauver bien au-delà de l’âme de la personne qui le pratique, contrairement aux bienfaits du zikr Nassihat qui eux, sont mesurables. Toutefois, la dimension du zikr Oulûhiyat ne peut être atteint que sous la garantie d’un véritable guide spirituel.
La dimension du zikr qualifiée de Tajjalliyât est le zikr ayant le degré le plus élevé. Allah (swt) donne le pouvoir à travers ce zikr d’opérer des miracles. Les récompenses reliées à cette dimension sont également incommensurables car c’est Dieu lui-même qui octroie la récompense.
Si la plupart des adeptes vise le zikr de dimension Tajjalliyât, il est alors important de connaitre les conditions qui doivent être réunies pour pratiquer ce zikr.
Quelles sont les conditions de validité du Zikr ?
1. Avoir l’intention d’effectuer le zikr
2. S’assoir en direction de la Qibla sauf en cas de contrainte (en marchant et dans les transports exceptés lors du zikr de la Djawharatoul Kamal)
3. Être pure au niveau de l’âme et du cœur. C’est à dire être en recherche constante de lumière à travers la connaissance et les actes qui plaisent à Allah (swt);
4. Avoir l’autorisation dans la pratique et dans le nombre usité pour pouvoir bénéficier d’une efficacité optimale de son zikr.
5. Rassembler toutes les conditions pour avoir une concentration maximale.
6. Protéger son âme et son cœur en évitant le mensonge, la jalousie, critiquer en particulier les hommes de Dieu car cela éteint la lumière emmagasiner par l’âme.
La pratique du zikr permet donc de changer les mauvais comportements en des qualités agréées par Dieu et de les maintenir tant que la personne pratique avec volonté, détermination, sagesse et assiduité sous les directives d’un véritable guide spirituel et ce, afin d’avoir une garantie de son zikr par Ghayb, donc par Mawlaya Cheikh Ahmed Tidiane (rta).
Il faut savoir que la plupart des gens ne connaissent qu’une infime partie des mystères de Dieu, mais Allah (swt) peut révéler certains de ces mystères à ces élus qui ont la détermination et se donnent les moyens d’atteindre ses degrés spirituels réservés à son cercle restreint à travers le zikr.
Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire…
À vos Chapelets!

AMINATA COULIBALY

Related posts

La bataille de Badr ou les leçons d’une mission

waladounyati

Série sur l’Antéchriste Dajjal – Épisode 3 : La première année de Dajjal

waladounyati

SÉRIE SUR L’ANTÉCHRIST DAJJAL -ÉPISODE 5 : LES ÉVÉNEMENTS ÉTRANGES D’UN DÉJEUNER

waladounyati

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !