Ce que je pense

La belle vie ! (dernière partie) : le milieu divin-la philosophie spirituelle.

La spiritualité est la ‘’compatibilité’’ de l’âme avec le milieu divin. Ici ce qui compte c’est la manifestation ou le comportement de l’âme dans le monde inconnu. Le milieu divin est totalement pur et tout y est lumière. L’âme peut y retourner au gré de l’être si elle est pleine de lumière.
Cette pleinté en lumière est le moyen pour transcender l’interface monde visible-monde inconnu. Et c’est parce que tout est saint dans ce milieu divin que seule l’âme purifiée lui est ‘’compatible”. Il faut aussi rappeler que le ‘’zikr’’ est la manufacture de la lumière. Mais par comparaison on dirait que tout cela est facile par rapport au contrôle nécessaire du comportement de l’âme dans le milieu divin. L’âme ne peut obtenir ce contrôle qu’en étant sous l’autorité des êtres de ce milieu qui n’y sont pas des invités mais plutôt des composantes. On les appelle ici les « guides spirituels ».
Leur appartenance au milieu divin n’est pas par évolution mais par essence. Il faut comprendre que toutes les âmes n’ont pas les mêmes parcours spirituels. Celles des guides spirituels ont été créées pour former des avenirs invités, parce qu’elles ont en premier lieu évolué dans le milieu divin.
Ainsi chaque guide spirituel constitue toute une connaissance du milieu divin qu’on appelle ‘’Al-fourkhaane’’ qui est le résultat d’une très longue expérience dans ce milieu. Alors aucune âme contrôlée ne peut se perdre dans le monde inconnu. Même si les élus ont des interprétations distinctes à cause de ‘’la distinction’’ (Al-fourkhaane) par expérience, ils sont tous très clairs sur chaque sujet et connaissent tous les réponses qu’il faut.

Alioune Dièye, Moussa Fall.

 

Related posts

La belle vie ! (partie 2) : la réalité humaine-la sociologie.

admin

La belle vie ! (partie 4) : chercher son créateur-la religion.

admin

La partie lumineuse de l’intellect.

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !