Ce que je pense

La belle vie ! (partie 4) : chercher son créateur-la religion.

« Il faut croire pour comprendre » disait l’autre. C’est un bon départ car ce que l’on croit n’est pas forcément la « vérité » mais cela peut aider à la découvrir. Oui ! La vérité c’est ce qui compte et c’est ce pourquoi l’homme a été créé. La physique de l’homme, l’ensemble des humains et la reproduction humaine montrent d’une façon très logique que l’humain provient d’un motif très bien préparé et taillé. Cette créativité, que nous qualifions de naturelle, parce que nous précédant, est pour notre part, ce qui remplit entièrement la vie de l’homme.

Alors il nous faut interpréter cette nature et se souvenir en même temps. « Interpréter » a bien son sens car la nature est un ensemble de phénomènes et un phénomène c’est la réalité visible de la vérité. Oui ! La vérité est derrière chaque phénomène et la vérité est que ce phénomène est tellement beau et intéressant pour être le résultat de désordre de l’hasardeuse explosion. Pourtant, ils se sont tous acharnés pour prédire l’évolution exacte de ce phénomène et ont tous baissé les bras en disant qu’il était juste venu se mettre là, provenant du hasard. Mais la vérité c’est que ce hasard dont ils appellent le bel ordre (l’ordre-du-monde) est la main du créateur.

C’est pourquoi l’interprétation est très bien mais elle ne suffit jamais car ne permettant que de trouver la main du Créateur. Il faudra donc se souvenir. Peut-être que l’homme n’était pas là avant sa naissance, mais c’est juste la naissance et non pas l’existence. La naissance également n’est que son apparition et l’existence, son témoignage. Il faut donc que l’homme se souvienne de son témoignage.

Il a sûrement dû dire quelque chose à son créateur pour qu’il le laisse apparaitre. Son créateur de même lui a sûrement dit quelque chose avant de le laisser partir vers un milieu qui lui ressemble beaucoup plus qu’il ressemble à son créateur, c’est pourquoi il a tendance à oublier. Mais l’homme devrait avoir conscience que ce milieu de vie est tout comme lui, une créature. Il devrait y ajouter qu’un jour, lui et son milieu, retourneront vers le milieu d’essence que constitue la vérité. Lorsqu’on parvient à se souvenir, on dépasse l’étape de s’expérimenter en croyance. C’est à cette dimension que la foi et la certitude peuvent suivre…

ALIOUNE DIEYE, MOUSSA FALL

Related posts

La belle vie ! (partie 1)

admin

La belle vie ! (dernière partie) : le milieu divin-la philosophie spirituelle.

admin

La belle vie ! (partie 3) : le milieu de vie humaine-la philosophie.

admin

Laissez un commentaire

error: Waladounyati - Contenu protégé !